Manuel de l'évaluateur programme avancé de qualification TP 14672

Annexe A – Demande de délégation de pouvoirs d'évaluateur PAQ

Initiale  
 
             Date (aa/mm/jj)          
Révision

Candidat évaluateur PAQ proposé

Nom __________________________           No de licence___________________________

Pouvoirs d'évaluateur PAQ demandés
Type E Effectuer :  (   ) LOE  (   ) MV  (   ) OE  (   ) FLM
Type V Effectuer :  MV, FLM
Type O Effectuer :  OE
Types d'aéronef :
1) ___________________          2) ___________________          3) ___________________

Formation théorique
Suivie Prévue Date (aa/mm/jj) : ____________________

Formation pratique
Suivie Prévue Date (aa/mm/jj) : ____________________

Expérience

  évaluateur de type E

  • Le candidat proposé est une personne compétente qui respecte tous les critères énoncés ci-après :
  •  détenir une ATPL valide, une qualification de vol aux instruments valide, une qualification de type ainsi qu'un CCP ou une LOE valide pour le type d'aéronef concerné;
  •  totaliser au moins 1 000 heures de vol à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC. La moitité du temps passé à titre de commandant en second sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC ou encore la moitié du temps passé à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 704 du RAC, jusqu'à concurrence de 500 heures, peut être créditée en vue des 1 000 heures à titre de commandant de bord;
  •  avoir au moins 6 mois d'expérience à titre de commandant de bord en ligne au sein de l'entreprise qui le propose et totaliser aux moins 100 heures de commandant de bord sur type;
  •  avoir déjà accumulé de l'expérience à titre de pilote d'entraînement ou avoir démontré des connaissances et des habiletés équivalentes
  •  démontrer une connaissance suffisante du contenu et de l'interprétation des publications suivantes :
    1. la partie I du RAC, et notamment le tableau des redevances,
    2. la partie IV du RAC, Délivrance des licences du personnel,
    3. les sous-parties 601, 602, 605, 705 du RAC ainsi que les normes qui s'y rapportent, selon le cas,
    4. le Manuel de l'évaluateur PAQ,
    5. Programme de formation des évaluateurs de type E à titre d'agents autorisés,
    6. le Canada Air Pilot (CAP),
    7. le Manuel de procédures de vol aux instruments,
    8. le Supplément de vol – Canada, et notamment les procédures en cas de pannes de communication,
    9. le Manuel d'information aéronautique (AIM),
    10. les Circulaires d'information de l'Aviation commerciale et d'affaires (CIACA).
  •  montrer une profonde connaissance du manuel d'exploitation (COM), du certificat d'exploitation et des spécifications d'exploitation, des procédures d'utilisation normalisées (SOP), des manuels d'utilisation de l'aéronef (AOM) et des manuels d'exploitation d'équipage de conduite de l'exploitant (FCOM), selon le cas;
  •  montrer une profonde connaissance des stratégies de validation et(ou) d'évaluation pertinentes;
  •  satisfaire à toutes les exigences relatives au cursus de maintien de la qualification.

  évaluateur de type V

  • Le candidat proposé est une personne compétente qui satisfait à tous les critères énoncés ci-après  :
  •  détenir une ATPL valide, une qualification de vol aux instruments valide et une qualification de type pour le type d'aéronef concerné;
  •  totaliser :
    1. soit au moins 3 000 heures de vol dont au moins 500 heures à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC. La moitié du temps passé à titre de commandant en second sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC ou encore la moitié du temps passé à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 704 du RAC, jusqu'à concurrence de 250 heures, peut être créditée en vue des 500 heures de commandant de bord;
    2. soit une expérience de formation au cours de laquelle il a dirigé au moins 35 séances en simulateur de vol complet (sur le même type d'aéronef);
  •  avoir au moins trois mois d'expérience à titre de pilote de ligne de l'exploitant;
  •  maintenir sa compétence :
    1. soit en agissant comme pilote de ligne de l'exploitant;
    2. soit en acquérant ou en maintenant sa compétence en ligne dans le cadre d'un programme de rechange dans lequel il suit au moins quatre secteurs d'entraînement tous les six mois, agissant comme observateur (sur le strapontin) à bord du type d'aéronef pour lequel les pouvoirs d'évaluateur lui ont été délivrés;

      Nota : Les candidats évaluateurs proposés qui n'agissent pas actuellement comme pilotes de ligne doivent suivre quatre secteurs d'entraînement avant d'effectuer une MV contrôlée par un inspecteur des transporteurs aériens de Transports Canada.
  •  totaliser au moins 100 heures de vol sur type pour l'exploitant;
  •  avoir de l'expérience à titre de pilote d'entraînement ou avoir démontré des connaissances et des habiletés équivalentes;
  •  démontrer une connaissance satisfaisante du contenu et de l'interprétation des publications suivantes :
    1. la partie IV du RAC, Délivrance des licences du personnel,
    2. les sous-parties 601, 602, 605 et 705 du RAC ainsi que les normes qui s'y rapportent, selon le cas,
    3. le Manuel de l'évaluateur PAQ,
    4. le Canada Air Pilot (CAP),
    5. le Manuel de procédures de vol aux instruments,
    6. le Supplément de vol – Canada, en particulier les procédures à suivre en cas de pannes de communication,
    7. le Manuel d'information aéronautique (AIM), et
    8. les Circulaires d'information de l'Aviation commerciale et d'affaires (CIACA);
  •  démontrer une profonde connaissance du manuel d'exploitation (COM), du certificat d'exploitation et des spécifications d'exploitation, des procédures d'utilisation normalisées (SOP), des manuels d'utilisation de l'aéronef (AOM) et des manuels d'exploitation d'équipage de conduite de l'exploitant, selon le cas;
  •  démontrer une profonde connaissance des stratégies de validation ou d'évaluation pertinentes;
  •  satisfaire à toutes les exigences relatives au cursus de maintien de la qualification pertinent, moyennant une exception : les évaluateurs de type V qui n'agissent pas comme pilotes de ligne sont exemptés de l'exigence d'une évaluation en ligne.

  évaluateur de type O

  • Le candidat proposé est une personne compétente qui satisfait à tous les critères énoncés ci-après :
  •  détenir une ATPL valide, une qualification de vol aux instruments valide et une qualification de type sur le type d'aéronef concerné;
  •  totaliser au moins 1 000 heures de vol à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC; la moitié du temps passé à titre de commandant en second sur des aéronefs régis par la sous-partie 705 du RAC ou encore la moitié du temps passé à titre de commandant de bord sur des aéronefs régis par la sous-partie 704 du RAC, jusqu'à concurrence de 500 heures, peut être créditée en vue des 1 000 heures de commandant de bord;
  •  avoir au moins six mois d'expérience comme commandant de bord en ligne de l'exploitant et totaliser au moins 100 heures de commandant de bord sur type;
  •  maintenir sa compétence comme commandant de bord en ligne de l'exploitant;
  •  avoir de l'expérience à titre de pilote d'entraînement ou avoir démontré des connaissances et des habiletés équivalentes;
  •  démontrer une connaissance satisfaisante du contenu et de l'interprétation des publications suivantes:
    1. la partie IV du RAC, Délivrance des licences du personnel,
    2. les sous-parties 601, 602, 605 et 705 du RAC ainsi que les normes qui s'y rapportent, selon le cas,
    3. le Manuel de l'évaluateur PAQ,
    4. le Canada Air Pilot (CAP),
    5. le Manuel de procédures de vol aux instruments,
    6. le Supplément de vol – Canada, en particulier les procédures à suivre en cas de pannes de communication,
    7. le Manuel d'information aéronautique (AIM), et
    8. les Circulaires d'information de l'Aviation commerciale et d'affaires (CIACA);
  •  démontrer une profonde connaissance du manuel d'exploitation (COM), du certificat d'exploitation et des spécifications d'exploitation, des procédures d'utilisation normalisées (SOP), des manuels d'utilisation de l'aéronef (AOM) et des manuels d'exploitation d'équipage de conduite de l'exploitant (FCOM), selon le cas;
  •  démontrer une profonde connaissance des stratégies de validation ou d'évaluation pertinentes;
  •  satisfaire à toutes les exigences du cursus de maintien de la qualification pertinente.

 Résumé de l'expérience de vol

TYPE D'AéRONEF PIC SIC SO PRC
         
         
         
         
         
         
         

   Brève description de l'expérience en formation et en vérifications en vol

  • ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________ ___________________________________________________

Certification du candidat proposé :

 Je certifie que tous les renseignements susmentionnés sont exacts

Signature du candidat proposé                               Date (AA/MM/JJ)      

Recommandation et certification de l'exploitant aérien :

 Je certifie que _______________________________________ satisfait à toutes les exigences pertinentes susmentionnées et est recommandé(e) pour agir comme évaluateur PAQ de type ___ .

 Ses antécédents, sa personnalité et sa motivation le(la) rendent apte à détenir une Délégation des pouvoirs d'évaluateur PAQ.

 Je certifie que tous les renseignements susmentionnés sont exacts.

Signature du gestionnaire des opérations1                 Date (AA/MM/JJ)      

Nota 1 : Si le candidat évaluateur proposé est le gestionnaire des opérations (directeur des opérations aériennes), le formulaire de demande doit être signé par un haut dirigeant de l'entreprise.