4.0 Aéronautique - connaissances générales

81.  Un METAR décrit les conditions météorologiques

  1. prévues à une station à un moment donné.
  2. prévues à une station sur une période de 12 heures.
  3. observées à une station au moment où le message est produit.
  4. observées à une station lors de la journée précédente.

82.  L'utilisation d'un carburant à faible indice d'octane dans un moteur à haute compression peut causer

  1. un mélange trop pauvre pour un bon rendement.
  2. du givrage au carburateur.
  3. l'encrassement des bougies d'allumage.
  4. des détonations.

83.  Si la glace se dépose sur un profil aérodynamique en vol, la vitesse de décrochage

  1. reste identique.
  2. diminue dans toutes les conditions de vol.
  3. augmente uniquement lors de vol en palier.
  4. augmente dans toutes les conditions de vol.

84.  Si un magnéto tombe en panne sur un moteur équipé d'un dispositif à double allumage,

  1. il n'en résultera qu'une faible perte de puissance.
  2. il n'y aura aucun effet sur le moteur.
  3. le moteur s'arrêtera.
  4. seule la moitié des cylindres sera alimentée.

85.  L'utilisation du réchauffage du carburateur

  1. augmente la pression du collecteur d'admission et enrichit le mélange.
  2. augmente la pression du collecteur d'admission et appauvrit le mélange.
  3. diminue la pression du collecteur d'admission et enrichit le mélange.
  4. diminue la pression du collecteur d'admission et appauvrit le mélange.

86.  Sous quelles conditions pourrait-on s'attendre à du givrage intense du carburateur? Température de l'air extérieur entre ..... et humidité .....

  1. -5°C à 15°C, élevée.
  2. 5°C à 27°C, basse.
  3. -21°C à 0°C, basse.
  4. -21°C à 0°C, élevée.

87.  Le givrage du carburateur peut se produire

  1. par ciel clair, avec une humidité relative élevée et à une température supérieure au point de congélation.
  2. seulement lorsqu'il y a des précipitations par température de congélation.
  3. seulement dans les nuages ayant une humidité relative très élevée.
  4. seulement lorsque l'air contient des gouttelettes d'eau en suspension.

88.  L'application initiale du réchauffage du carburateur fera

  1. augmenter la puissance et enrichir le mélange.
  2. diminuer la puissance et appauvrir le mélange.
  3. diminuer la puissance et enrichir le mélange.
  4. augmenter la puissance et appauvrir le mélange.

89.  On remarque une augmentation immédiate du RPM lorsqu'on applique le réchauffage du carburateur. La cause la plus probable est

  1. le mélange est trop pauvre.
  2. un magnéto ne fonctionne pas.
  3. le mélange est trop riche.
  4. du carburant contaminé.

90.  Les carburateurs à flotte sont plus susceptibles au givrage que les systèmes à injection parce que dans

  1. les carburateurs à flotte, la vaporisation du carburateur se fait près de la gorge du carburateur.
  2. les systèmes à injection, la pression au gicleur est plus élevée ce qui supprime la formation de givre.
  3. les carburateurs à flotte, l'emplacement de la soupape papillon est en amont du venturi ce qui fournit un endroit pour l'accumulation de givre.
  4. les systèmes à injection du carburant sont chauffés ce qui supprime la formation de givre autour du gicleur.

91.  L'effet sol permettra à un hélicoptère de faire le vol stationnaire avec moins de puissance à cause d'une.

  1. dimunition du rapport portance/trainée.
  2. augmentation du souffle vers le bas.
  3. dimunition  de la trainée induite.
  4. augmentation des tourbillons de bout d'aile.

92.  L'altitude précise au-dessus du niveau de la mer est indiquée par un altimètre barométrique uniquement lorsque celui-ci est réglé à 29,92 pouces de mercure et que

  1. les conditions de l'atmosphère type sont présentes.
  2. le gradient thermique vertical est normal.
  3. cet altimètre est calé à la pression barométrique locale.
  4. la pression barométrique est 29,92 pouces de mercure.

93.  Le calage altimétrique est à 29,70 in. Hg. Si le pilote le règle par inadvertance à 30,70 in. Hg à l'aide du bouton de l'échelle barométrique ajustable, l'altimètre indiquera une altitude de

  1. 1 000 pieds trop élevée.
  2. 1 000 pieds trop basse.
  3. 100 pieds trop élevée.
  4. 100 pieds trop basse.

94.  Un des principaux symptômes d'un début d'hypoxie (manque d'oxygène) est

  1. la somnolence.
  2. l'étourdissement.
  3. l'euphorie (sensation accrue de bien-être).
  4. l'hyperventilation (rythme respiratoire excessif).

95.  La tendance de l'oeil à se fixer sur un point situé à environ trois à cinq pieds de distance, en absence de stimulation, s'appelle

  1. rétinite.
  2. rétrécissement concentrique du champ visuel.
  3. myopie du champ visuel vide.
  4. myopie hypermétrope.

96.  Les effets d'un verre d'alcool au niveau de la mer

  1. augmentent avec l'altitude.
  2. diminuent avec l'altitude.
  3. ne changent pas avec l'altitude.
  4. demeurent constants jusqu'à 6 000 pieds ASL.

97.  Au cours d'une approche pour atterrir sur une piste ayant une pente ascendante, le pilote peut avoir l'illusion que l'aéronef

  1. a une altitude plus haute qu'en réalité.
  2. a une altitude plus basse qu'en réalité.
  3. est plus près qu'en réalité.
  4. approche plus vite qu'en réalité.

98.  Lorsqu'un pilote vire de vent arrière à vent debout à basse altitude, le pilote peut avoir l'illusion que l'aéronef

  1. glisse et diminue de vitesse.
  2. dérape et diminue de vitesse.
  3. glisse et augmente de vitesse.
  4. dérape et augmente de vitesse.

99.  Référez-vous à l'appendice : INDICATEUR DE VIRAGE ET D'INCLINAISON LATéRALE (DIAGRAMME N° 1)

Le coordonnateur de virage indique que l'aéronef est dans un virage à

  1. gauche avec glissade.
  2. gauche avec dérapage.
  3. droite avec glissade.
  4. droite avec dérapage.

100.  Les erreurs de décélération dans le compas magnétique sont plus prononcées sur des caps

  1. Nord et Sud.
  2. Est et Nord.
  3. Est et Ouest.
  4. Ouest et Sud.