Préparation de la formation

Le vol VFR OTT se déroule au-dessus d'une couche nuageuse qui est utilisée comme référence visuelle à la place du sol. Ce type de vol VFR exige de la part du pilote une formation poussée au vol aux instruments et une bonne connaissance de la radionavigation. Il en est de même pour ce qui est de l'interprétation et de l'application des bulletins et des prévisions météorologiques.

L'entraînement en vol en vue de l'obtention de la qualification VFR OTT doit comporter des exercices de vol aux instruments qui font partie de la licence de pilote professionnel — avion ou hélicoptère. Ces exercices comprennent l'utilisation du tableau complet et du tableau partiel, la sortie d'assiettes anormales et l'utilisation des aides radio à la navigation.

Avant le début de l'entraînement en vue de la qualification VFR OTT, l'instructeur doit établir pour l'élève un programme décrivant l'instruction théorique et pratique qu'il entend lui dispenser. Ce programme doit être conforme aux exigences de l'article 405.13 du Règlement de l'aviation canadien. Cette façon de procéder permet au candidat de savoir à quoi s'attendre et de comprendre ce que l'instructeur attend de lui.

La qualification

Certains pilotes devront détenir une qualification VFR OTT pour pratiquer le vol à vue au-dessus de la couche. Cette qualification peut être rattachée à une licence de pilote privé — avion, ainsi qu'aux licences de pilote privé, professionnel ou de ligne — hélicoptère. Le détenteur d'une licence de pilote professionnel — avion, ou le titulaire d'une qualification de vol aux instruments bénéficie automatiquement des privilèges accordés par la qualification VFR OTT.

Cinq des quinze heures de vol d'instruction aux instruments en double commande exigées pour la qualification VFR OTT, peuvent être effectuées sur un dispositif d'entraînement au vol homologué. Le temps d'instruction en vol aux instruments totalisé pour l'obtention d'une licence de pilote privé — avion, ou d'une licence de pilote privé, professionnel ou de ligne — hélicoptère et d'une qualification au vol de nuit, peut être crédité au candidat au titre de la qualification VFR OTT. L'entraînement d'un candidat à la qualification de vol VFR au-dessus de la couche doit être dispensé par une personne possédant la qualification d'instructeur au pilotage de la catégorie d'aéronef utilisé pour l'entraînement.

Recommandation pour la qualification

L'entraînement est calqué sur celui qui est dispensé en vue de la qualification au vol de nuit. Outre qu'il doit certifier que les exigences concernant l'entraînement ont été remplies, l'instructeur doit s'assurer que le niveau d'exécution démontré par le candidat est conforme aux normes stipulées dans le présent guide. L'instruction au sol et l'entraînement en vol devront avoir été conformes à ce qui est décrit dans ce guide, et le candidat devra avoir atteint le niveau d'exécution exigé. Ce n'est qu'alors que l'instructeur pourra recommander le candidat en remplissant le formulaire « Licence d'équipage de conduite — Demande d'annotation de qualification ». La qualification n'exige aucun examen théorique ni test en vol.

Définitions

Connaissances de base essentielles

Il s'agit des connaissances minimales requises pour que l'élève puisse pleinement tirer profit de l'instruction en vol. L'instructeur doit notamment s'assurer que l'élève a suivi toute la formation théorique pertinente avant de commencer l'instruction en vol.

Instruction au sol avant vol

Instruction qui est du type enseignement en classe, généralement individuelle, mais n'excluant pas l'instruction en groupe, et qui est basée sur les plans de cours tirés ou inspirés du guide de l'instructeur au pilotage applicable. Il s'agit, pour l'instructeur, d'expliquer tout nouvel exercice. Idéalement, ce genre de présentation doit être donnée dans les 24 heures précédant le vol.

Niveau d'exécution acceptable

La qualification VFR OTT ne fait pas l'objet d'un examen théorique ni d'un test en vol. En revanche, l'instructeur a la responsabilité de certifier la compétence du candidat à la qualification. Afin d'aider l'instructeur dans son évaluation, un niveau d'exécution acceptable est spécifié pour chaque exercice. Le candidat doit effectuer tous les exercices requis, conformément aux normes énoncées, avant d'être recommandé pour la qualification.

Formation au sol

L'instructeur peut donner une formation au sol portant sur les sujets inclus dans le présent guide, dans le cadre d'une séance générale sur la formation au sol, avant le début des vols ou à l'occasion de l'instruction au sol avant vol. Quelle que soit la méthode choisie, l'instructeur doit s'assurer, avant chaque vol, que l'élève a assimilé les connaissances de base essentielles s'appliquant aux exercices en vol qu'il va effectuer. La formation au sol relative à cette qualification doit porter sur les matières suivantes :

1.  Expliquer le sens et la portée des articles suivants qui font partie du Règlement de l'aviation canadien et des normes :

  • Article 401.44 — Qualification de vol VFR OTT
  • Article 421.44 — Connaissances, expérience et habileté
  • Article 425.23 — Exigences relatives aux aéronefs d'entraînement
  • Article 602.116 — Règles de vol à vue
  • Article 605.15 — Exigences relatives à l'équipement de l'aéronef

2.  Revoir la classification de l'espace aérien et les procédures d'exploitation dans l'espace aérien intérieur canadien.

3.  Montrer comment doivent être interprétés les bulletins météorologiques aviation, les prévisions, les pirep, les sigmet et les notam, et expliquer comment ils s'appliquent aux conditions de vol VFR OTT, incluant comment déterminer

  • les caractéristiques de différentes masses d'air et comment une masse d'air stable ou instable peut avoir une influence sur les conditions de météo le long de la route envisagée.
  • l'évolution de la météo et comment choisir le moment propice pour effectuer le vol, en fonction des conditions météo au départ, en route et à l'arrivée.
  • À l'aide des prévisions régionales, le sommet et la base des couches nuageuses et expliquer la signification de ces données pour un vol VFR OTT.

4.  Revoir les éléments suivants, portant sur le vol aux instruments, qui sont décrits dans le Guide de l'instructeur (TP 975), Exercice 24 — Vol aux instruments.

  • Instruments de contrôle et instruments de performance
  • Techniques de balayage visuel des instruments
  • Application de la technique de balayage visuel des instruments
  • Terminologie
  • Facteurs humains — Expliquer l'influence que peut avoir le facteur humain en vol VFR OTT, sur le jugement, la prise de décision, la désorientation, l'hypoxie et la gestion des ressources du poste de pilotage. Préciser qu'en vol au-dessus d'une couche ou entre deux couches de nuages, le pilote peut être victime de fausses sensations et expliquer comment il doit réagir en conséquence.

5.  Expliquer le principe de fonctionnement, les limites et les erreurs de l'ADF, du VOR ou du GPS (selon le cas).

  • Montrer également comment vérifier le bon fonctionnement de ces équipements.
  • Montrer comment sont indiqués les renseignements relatifs aux stations ADF, aux stations VOR et aux GPS sur les cartes aéronautiques.

6.  Expliquer l'utilisation de l'ADF, du VOR ou du GPS pour :

  • déterminer la position de l'avion
  • effectuer un radioralliement sur la station ou le point de cheminement
  • corriger la dérive pour maintenir la route
  • intercepter une route prédéterminée ou une radiale et effectuer un radioralliement vers la station ou le point de cheminement
  • intercepter une route prédéterminée ou une radiale pour s'éloigner de la station ou du point de cheminement
  • identifier le survol de la station

Entraînement en vol

Comme tous les élèves n'ont pas le même niveau de connaissances et d'habileté, l'instructeur doit, dès le début du cours, cerner les points forts et les points faibles de chacun en posant des questions orales et en évaluant le pilotage des candidats. Connaissant le niveau de l'élève, l'instructeur peut corriger ses points faibles ou combler ses lacunes et l'amener au niveau de connaissances et d'habileté exigé.