Généralités - Reprise d'un élément du test en vol

La reprise d'un exercice ou d'une manoeuvre en vol du test ne sera permise que dans l'un des cas suivants :

  1. Interruption - Manoeuvre interrompue pour des raisons de sécurité légitimes, comme une remise des gaz ou une autre procédure nécessaire pour modifier la manoeuvre prévue à l'origine.
     
  2. évitement d'une collision - Intervention de l'examinateur sur les commandes de vol pour éviter un autre aéronef que le candidat ne pouvait voir à cause de sa position ou pour d'autres raisons.
     
  3. Instruction mal comprise - Dans les cas légitimes où le candidat n'a pas compris quelle manoeuvre particulière l'examinateur lui demandait d'exécuter. Le fait que le candidat n'ait pas compris la nature de la manoeuvre spécifiée ne justifie pas la reprise d'un exercice ou d'une manoeuvre du test.
     
  4. Autres facteurs - Toute situation dans laquelle l'examinateur a été distrait (appels radio, trafic, etc.) au point de n'avoir pas pu observer correctement la manière dont le candidat a exécuté la manoeuvre.

Remarque : Ces dispositions sont destinées à garantir l'équité et n'impliquent pas que l'examinateur puisse permettre au cours du processus d'évaluation en vol, la démonstration, la pratique ou la répétition d'une manoeuvre mal exécutée.