10.6 Procédures anormales

TP 14114 Manuel du régulateur vérificateur agréé

Le RVA doit être pleinement conscient des problèmes susceptibles de survenir en simulation de
conditions anormales. Les catégories d’urgence ou d’incidents doivent correspondre au contenu du manuel d’exploitation de l’exploitant aérien. L’aptitude du régulateur à gérer des opérations anormales est primordiale. Voici une liste non exhaustive des éléments à observer et à vérifier :

  1. l’aptitude du régulateur à réagir adéquatement en opérations anormales ou
    d’urgence, incluant l’activation du plan des mesures d’urgence et/ou la notification des
    personnes responsables;

  2. la connaissance des données requise par les organismes gouvernementaux en cas de
    procédure anormale ou en cas d’incident (par exemple, documents ou autorisation à
    obtenir pour exploiter un aéronef quand un des moteurs ne fonctionne pas);

  3. la connaissance des procédures normalisées et des documents requis en vue d’une
    enquête sur une situation d’urgence ou un accident (par exemple, renseignement qu’un
    régulateur devrait vérifier si une menace illicite est proférée (voix d’homme ou de femme, accent, jeune ou vieux, etc .).

Voici certaines des erreurs courantes susceptibles d’avoir une incidence sur les exposés
d’évaluation et la documentation relative à ceux-ci. Le régulateur :

  1. ne connaît pas bien la procédure d’alerte (il est incapable de trouver ou d’appliquer la
    procédure d’alerte énoncée par l’exploitant aérien);

  2. est lent à réagir ou passif en situation d’urgence;

  3. a du mal à communiquer en opération anormale.