8.2 Exposé avant la vérification de compétence

TP 14114 Manuel du régulateur vérificateur agréé

8.2.1 La VCR doit être précédée d’un exposé suffisamment détaillé pour éviter que le candidat n’échoue la vérification par mécompréhension des normes ou des contraintes prévues par le RVA.

8.2.2  Cet exposé avant vérification de compétence doit porter, le cas échéant, sur :

  1. les éléments obligatoires à couvrir durant la vérification de compétence (notamment les conditions météorologiques réelles ou simulées, le givrage, les situations d’urgence, etc.) tels qu’indiqués à l’alinéa 725.124(21)i) des NSAC; 

    Aux fins de la vérification de compétence, les conditions météorologiques sont prévues pour la journée d’exploitation. Le candidat doit être avisé que des conditions égales ou inférieures aux minima météorologiques peuvent être adoptées pour des opérations simulées.

  2. la durée probable de la vérification de compétence;

  3. toutes contraintes ou limites imposées durant la vérification (performance, météo, recours à des procédures normalisées en situation d’urgence, etc.);

  4. la manière dont les urgences simulées seront introduites par le RVA; de tels événements doivent être présentés à l’intérieur de scénarios;

  5. le rôle du RVA à l’égard des fonctions du régulateur si le candidat demande l’assistance d’autres régulateurs de vol;

  6. les procédures radio et toute considération relative à l’établissement du plan de vol;

  7. le candidat sera appelé à montrer sa maîtrise de toute procédure normale ou d’urgence applicable à l’aéronef. Les performances techniques du candidat seront évaluées en fonction des documents suivants :

    1. Manuel de vol de l’aéronef, manuel d’utilisation de l’aéronef ou du manuel de l’équipage;

    2. Partie VI et VII du RAC et des NSAC ;

    3. Manuel d’exploitation de l’exploitant aérien;

    4. SOP de l'exploitant aérien;

    5. MEL de l’aéronef;

    6. analyses de piste;

    7. les politiques et procédures applicables au SGS, incluant le programme de déclaration volontaire n’entraînant pas de mesures disciplinaires, le signalement d’incidents et accidents et les procédures de mesures d’urgence.

  8. le candidat peut s’attendre à devoir réagir à un événement quelconque et à exécuter une procédure d’urgence requise par le guide pertinent de la compagnie (AOM, SOP ou autre);

  9. en cas d’urgence réelle, le régulateur doit prendre les choses en main et réagir conformément aux SOP de l’exploitant aérien.