Programmes de gestion de la fatigue: Exigences et guide d’évaluation

Glossaire

Apnée. Terme associé au problème médical qu’est l’apnée du sommeil. Une apnée est une pause ou un arrêt de la respiration qui dure au moins 10 secondes. Une personne atteinte du syndrome de l’apnée du sommeil a de nombreuses apnées ou arrête de nombreuses fois de respirer pendant son sommeil. Ces épisodes perturbent le cycle normal du sommeil et peuvent mener au manque de sommeil et à la sensation de fatigue pendant le jour.

Dette de sommeil. État de fatigue et de somnolence chroniques qui découle d’un manque de sommeil ou d’un sommeil perturbé.

Fatigue. (Physique) Inconfort physique découlant du surmenage d’un groupe de muscles. (Mentale) Difficulté de se concentrer, difficulté de traiter des signaux importants et problèmes à demeurer éveillé dans des situation critiques. La fatigue peut causer la dégradation de la performance physiologique et/ou cognitive.

Hygiène du sommeil. Habitudes et routine personnelles qui favorisent le sommeil. L’hygiène du sommeil renvoie notamment à des heures régulières de coucher et de lever, à la consommation limitée d’alcool et de caféine avant d’aller au lit, à l’exercice, à l’aménagement d’un environnement propice au sommeil.

Inertie du sommeil. Sentiment passager de léthargie ou de lourdeur qui suit immédiatement l’éveil. Période habituellement associée au moment où on se « réveille » et où on se met à « fonctionner ».

Latence du sommeil. Le délai entre le moment où une personne « éteint la lumière » ou « ferme les yeux » pour dormir, et le moment où elle tombe réellement endormie.

Microsommeil. Passage de l’état de veille au sommeil qui ne dure que quelques secondes; souvent associé à une somnolence excessive pendant le jour et à des gestes automatiques. Habituellement associé au fait de « cogner des clous ».

Perte de sommeil aiguë. Expression utilisée pour décrire l’état d’une personne qui obtient beaucoup moins de sommeil que celui nécessaire au fonctionnement cognitif. Un tel état peut se présenter lorsque moins de quatre heures de sommeil sont obtenues en 24 heures.

Poste fixe. Horaire de travail selon lequel les heures de travail ne changent pas au fil du temps.

Poste irrégulier. Horaire de travail variable et imprévisible. Aussi appelé poste variable. Souvent associé au travail « sur la route » et au statut d’employé en réserve dans un triage.

Rotation arrière des postes de travail. Horaire de travail selon lequel le poste se déplace vers l’arrière : poste de nuit, puis poste de soir, puis poste de jour.

Rotation avant des postes de travail. Horaire de travail selon lequel le poste se déplace vers l’avant : poste de jour, puis poste de soir, puis poste de nuit.

Rotation rapide. Horaire de travail selon lequel les rotations de poste se produisent en moins d’une semaine.

Rythme circadien. (circa = autour ou à peu près; diem = jour) Rythmes biologiques autonomes qui ont une période d’environ 24 heures.

Sommeil non réparateur. Sommeil dont on se réveille sans se sentir reposé. Il comprend habituellement peu ou pas de stade de sommeil paradoxal.

Sommeil paradoxal. Le sommeil paradoxal, ou, en anglais, REM (pour rapid eye movement) est une période d’activité cérébrale intense souvent associée aux rêves. Pendant le sommeil paradoxal, les muscles volontaires sont paralysés. Chez les humains, le sommeil paradoxal revient régulièrement toutes les 90 minutes environ.

Stades du sommeil. Le cerveau passe par quatre stades du sommeil. Le sommeil est d’abord léger puis il s’approfondit peu à peu. Après le stade de sommeil profond (sommeil lent), les épisodes de sommeil paradoxal surviennent selon un cycle assez régulier. Il semble que tous les stades du sommeil sont nécessaires pour maintenir ou rétablir la vigilance.

Vigilance. Terme utilisé pour décrire l’état normal et activé du cerveau, qui caractérise habituellement l’éveil. Une personne vigilante a un bon champ d’attention et est capable d’accomplir des fonctions physiques et mentales courantes. La vigilance est un état dynamique, dont le niveau diminue graduellement à mesure que le nombre d’heures de veille augmente.