Désactivation des sacs gonflables : Décision à prendre au sujet des interrupteurs manuels pour sacs gonflables

Décision à prendre au sujet des interrupteurs manuels pour sacs gonflables 

 

 

Décision à prendre au sujet des interrupteurs manuels pour sacs gonflables

 

 

Les propriétaires et les locataires de véhicules peuvent faire installer un interrupteur manuel pour un de leurs sacs gonflables ou pour les deux. Cependant, il est dangereux de désactiver un sac gonflable à moins que ces personnes, ou un autre utilisateur de leur véhicule, fassent partie de l'un des quatre groupes à risques décrits ci-dessous.

Deux groupes ont un niveau de risques suffisamment élevé pour qu'il soit vraiment préférable dans ces cas d'installer un interrupteur manuel :

  • Bébés placés dans des porte-bébés orientés vers l'arrière. Un porte-bébé orienté vers l'arrière ne doit jamais être placé sur le siège du passager avant si le sac gonflable n'est pas désactivé.
  • Conducteurs souffrant de problèmes médicaux particuliers. Il existe des personnes à qui leur médecin a fait savoir qu'un sac gonflable leur posait un risque spécial, compte tenu de leur état de santé. Elles ne devraient cependant pas désactiver leur sac à moins que leur médecin ne leur ait aussi indiqué qu'elles couraient un plus grand risque si elles ne le faisaient pas. Lors d'une collision, même une personne qui porte sa ceinture de sécurité peut se heurter la tête, le cou ou la poitrine si elle n'est pas protégée par un sac gonflable.

Aux États-Unis, lors d'une conférence nationale, les médecins ont examiné tous les problèmes médicaux ordinairement invoqués comme justifications éventuelles pour la désactivation des sacs gonflables. En général, les médecins recommandaient de ne pas désactiver le sac gonflable dans les cas suivants :

  • utilisation d'un pacemaker
  • d'oxygène d'appoint
  • de verres correcteurs
  • sternotomie médiane
  • angine
  • broncho-pneumopathie chronique obstructive
  • emphysème
  • asthme
  • reconstruction mammaire
  • scoliose (si la personne peut être placée correctement)
  • ancienne chirurgie du cou ou du dos
  • anciennes blessures au visage ou chirurgie de reconstruction faciale
  • hyperacousie, acouphène
  • âge avancé
  • fragilité osseuse héréditaire, ostéoporose et arthrite (si la personne peut s'asseoir à une distance sûre du sac gonflable)
  • ancienne chirurgie ophtalmologique
  • syndrome de Down et instabilité atloïdo-axoïdienne (si la personne peut rester en bonne position sur son siège)
  • grossesse

Les médecins ont recommandé de désactiver un sac gonflable si une distance assise ou une position sûre ne pouvait être maintenue par un conducteur souffrant :

  • de scoliose ou
  • achondroplasia

ou par un passager souffrant :

  • de scoliose ou
  • du syndrome de Down et d'instabilité atloïdo-axoïdienne.

L'Association médicale canadienne a reçu le rapport de la U.S. National Conference on Medical Indications for Air Bag Disconnection.

Pour ces deux autres groupes, l'installation d'un interrupteur manuel pourrait être recommandée :

  • Enfants de 12 ans et moins. Les enfants de ce groupe d'âge peuvent être assis en toute sécurité à l'avant à condition que leur ceinture soit bien bouclée, qu'ils ne se penchent pas vers l'avant et que leur siège soit reculé au maximum. Cependant, les enfants s'assoient ou se penchent parfois loin vers l'avant et peuvent glisser hors de leur baudrier, s'exposant ainsi à des risques. Le simple fait pour un enfant de se pencher vers l'avant pour régler la radio peut l'exposer momentanément à des risques même s'il porte sa ceinture de sécurité. Si le propriétaire ou le locataire d'un véhicule n'a pas d'autre choix que de transporter un enfant âgé de 12 ans et moins sur le siège avant, il devrait envisager l'installation d'un interrupteur manuel pour le sac gonflable du côté passager. Comme les caractéristiques des sacs gonflables varient d'un modèle de véhicule à l'autre, le propriétaire ou le locataire devrait alors consulter le fabricant de son véhicule pour obtenir des renseignements supplémentaires.
ATTENTION : Si vous permettez aux enfants de s'asseoir en avant sans être retenus ou correctement retenus, et spécialement si vous assoyez un enfant sur vos genoux, vous les exposez des risques sérieux, en présence ou non d'un sac gonflable. Désactiver le sac n'est pas la solution qui convient. Cela réduira les risques présentés par le sac en cas de collision, mais n'empêchera pas l'enfant non retenu d'aller percuter le tableau de bord ou le pare-brise ou encore d'être écrasé par votre corps.
  • Conducteurs qui ne peuvent se reculer à 25 cm du sac gonflable. Très peu de conducteurs sont dans l'impossibilité de garder une distance de 25 cm entre leur sternum et leur sac gonflable. Si malgré tout vous ne parvenez pas à maintenir une distance de 25 cm , consultez le fabricant de votre véhicule pour vous renseigner sur les procédures ou modifications qui pourraient vous aider à vous éloigner du sac.

Comme la zone de risques se situe dans les premiers 8 cm à partir du couvercle du sac gonflable, s'en éloigner de 25 cm assure une marge de sécurité adéquate. Bien qu'il soit souhaitable de vous éloigner du sac d'au moins 25 cm , si vous n'êtes pas tout à fait à 25 cm de celui-ci, il y a peu de risques que le sac gonflable vous inflige des blessures graves lors d'une collision et vous n'avez probablement pas besoin d'un interrupteur manuel. Si vous ne pouvez vous éloigner de 25 cm du couvercle du sac, vous pouvez envisager l'installation d'un interrupteur manuel. Comme les caractéristiques des sacs varient d'un modèle de véhicule à l'autre, consultez le fabricant de votre véhicule pour tout renseignement supplémentaire.

 

 

Que faire si ni vous, ni un autre utilisateur de votre véhicule, ne faites partie d'un des groupes à risques?

 

 

Vous ne courez pas de risques et n'avez pas besoin d'un interrupteur manuel. Ceci s'applique aux personnes de petite ou grande taille, aux personnes âgées, aux femmes enceintes, bref à toutes les personnes de sexe masculin ou féminin de 13 ans ou plus qui bouclent leur ceinture et qui peuvent garder une distance de 25 cm entre le milieu de leur sternum et le centre du couvercle du sac gonflable. Vous profiterez de la protection offerte par votre sac gonflable et réduirez les risques de heurter violemment le volant et le tableau de bord lors d'une collision, qu'elle soit modérée ou grave.

 

 

Une femme enceinte devrait-elle faire installer un interrupteur manuel?

 

 

Non, à moins de faire partie d'un groupe à risques. Les femmes enceintes doivent suivre les mêmes recommandations que les autres adultes : boucler leur ceinture et s'éloigner du sac gonflable. La ceinture sous-abdominale doit reposer bas sur l'os du bassin, tandis que le baudrier se porte comme d'habitude. Il faut veiller à ne laisser aucun jeu dans la ceinture. Comme pour quiconque, le plus grand danger pour une femme enceinte est de se heurter la tête, le cou ou la poitrine contre le volant au moment d'une collision. Le bébé peut subir des blessures dans une collision s'il frappe la portion inférieure du volant ou du tableau de bord ou si les forces de l'impact sont concentrées dans la zone où la ceinture de sécurité passe sur l'abdomen de la mère. En limitant les mouvements de la partie supérieure de son corps, la ceinture de sécurité maintiendra une femme enceinte le plus loin possible du volant. Le sac gonflable répartira les forces de l'impact qui seraient autrement concentrées par la ceinture de sécurité.

 

 

Comment puis-je me procurer un interrupteur manuel?

 

 

Si vous-même, ou un autre conducteur ou passager de votre véhicule, courez de sérieux risques, vous devez remplir le formulaire de Déclaration pour une demande de désactivation de sacs gonflables . Sur le formulaire, vous devez indiquer sur quel(s) sac(s) vous désirez faire installer un interrupteur manuel. Si l'interrupteur n'est pas installé pour vous, indiquez pour qui il est installé. Vous devez aussi certifier que vous avez lu la brochure d'information et que vous-même, ou un autre utilisateur de votre véhicule, faites partie d'un des groupes à risques qui figurent ci-dessus et préciser lequel. Si un sac gonflable est désactivé par un moyen autre que l'installation d'un interrupteur manuel, vous devez accepter soit de le réactiver ou d'en informer l'acheteur subséquent du véhicule au moment de la vente ou d'en informer le propriétaire quand le véhicule lui est retourné. Après avoir rempli le formulaire, faites le parvenir par la poste à Transports Canada où on en vérifiera le contenu pour ensuite le consigner. Si le formulaire est correctement rempli, Transports Canada gardera l'original et vous retournera une copie estampillée. Les formulaires incomplets seront retournés sans être traités. Vous pouvez ensuite présenter la copie estampillée à un concessionnaire ou à un autre technicien de service afin de faire installer un interrupteur manuel.

Il est possible que des interrupteurs manuels ne soient pas disponibles pour une marque ou un modèle particulier de véhicules. Dans ce cas, votre manufacturier ou un autre technicien de service pourrait vous fournir d'autres moyens de désactivation.

Après que les travaux auront été effectués sur votre véhicule, votre concessionnaire ou un autre technicien de service doit faire parvenir le formulaire de déclaration à la Direction générale de la sécurité routière et de la réglementation automobile de Transports Canada.

Il est à noter que les concessionnaires ou les autres techniciens de service ne sont pas tenus d'installer d'interrupteurs manuels ou de désactiver autrement les sacs gonflables et que tout travail effectué sur le véhicule le sera aux frais du propriétaire ou du locataire. Il est également possible qu'un concessionnaire ou un autre technicien de service exige que le propriétaire ou le locataire signe une dénégation de responsabilité.

Si un véhicule est loué, le locataire devrait contacter le propriétaire avant de faire désactiver le ou les sacs gonflables du véhicule.