Plan de protection des océans: infographie

Le Plan de protection des océans national est le plus important investissement jamais fait pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada pour les générations à venir, tout en faisant croître notre économie.

Le Plan de protection des océans en chiffres

opp_by_the_numbers_4_infographics_french-01-NEW.png

Description : Mesures visant à accroître la sécurité du transport maritime au Canada

Depuis 2016, le Plan de protection des océans du Canada a permis de renforcer la sécurité du transport maritime, de mieux protéger nos espèces marines et nos écosystèmes côtiers, ainsi que d’améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ce travail a été accompli en collaboration avec les peuples autochtones et les collectivités côtières, l’industrie maritime et le milieu universitaire.

La section ci-dessous présente quelques-uns des progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre du Plan de protection des océans pour l’Ontario.

  • 410 inspections de navires circulant dans l’Arctique ont été effectuées
  • 33 cartes marines ont été achevées pour améliorer la navigation dans 23 ports commerciaux hautement prioritaires
  • 10 nouveaux radars ont été installés sur les côtes Est et Ouest pour renforcer la surveillance de la circulation maritime au Canada
  • 32,4 % des fonds océaniques de l’Arctique dans les principaux couloirs de navigation ont fait l’objet d’un levé afin de contrer les menaces qui pèsent sur la navigation
opp_by_the_numbers_4_infographics_french-02-NEW.png

Description : Mesures visant à renforcer la protection des espèces et des écosystèmes marins

Depuis 2016, le Plan de protection des océans du Canada a permis de renforcer la sécurité du transport maritime, de mieux protéger nos espèces marines et nos écosystèmes côtiers, ainsi que d’améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ce travail a été accompli en collaboration avec les peuples autochtones et les collectivités côtières, l’industrie maritime et le milieu universitaire.

La section ci-dessous présente quelques-uns des progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre du Plan de protection des océans pour l’Ontario.

  • 43 000 heures ont été consacrées par les agents des pêches à la surveillance des mammifères marins et aux interventions en cas d’urgence, dont les empêtrements de grandes baleines liés à la pollution océanique.
  • Près de 22 000 heures de travail ont été enregistrées par les agents des pêches en ce qui a trait aux aires marines protégées.
  • Plus de 1 500 heures de surveillance aérienne ont été effectuées dans le cadre du Programme national de surveillance aérienne, pour surveiller les déplacements de baleines en voie de disparition
  • 75 agents des pêches ont été formés à la prise en charge d’animaux marins échoués, aux pratiques de pêche sécuritaires et à l’application de la réglementation sur les espèces en péril
  • Plus de 300 navires abandonnés qui posent une menace pour l’environnement ou la navigation ont fait l’objet d’une évaluation ou d’un enlèvement
  • 7 espèces d’oiseaux marins ont été étudiées à l’aide d’un suivi par GPS pour mieux comprendre leur utilisation de l’habitat et les menaces qui pèsent sur eux
  • Plus de 1 200 km – soit 2,5 fois l’étendue du Grand Canyon – ont été couverts pour recueillir des données sur les oiseaux marins observés en mer afin de comprendre leur utilisation de l’habitat et les menaces qui pèsent sur eux
  • Plus de 60 projets nationaux ont été approuvés pour restaurer les écosystèmes côtiers et soutenir la faune et la flore marine
opp_by_the_numbers_4_infographics_french-03-NEW.png

Description : Mesures mises en œuvre pour améliorer les interventions en cas d’urgence maritime

Depuis 2016, le Plan de protection des océans du Canada a permis de renforcer la sécurité du transport maritime, de mieux protéger nos espèces marines et nos écosystèmes côtiers, ainsi que d’améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ce travail a été accompli en collaboration avec les peuples autochtones et les collectivités côtières, l’industrie maritime et le milieu universitaire.

La section ci-dessous présente quelques-uns des progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre du Plan de protection des océans pour l’Ontario.

  • 16 000 km – soit une distance supérieure au diamètre de la Terre – ont été couverts au moyen d’un système d’imagerie côtière installé depuis un hélicoptère afin de mieux comprendre les milieux côtiers en cas d’urgence
  • Plus de 4 500 membres du personnel ont suivi la formation sur le Système de commandement en cas d’incident reconnu à l’échelle internationale ou la formation dans un centre d’opérations d’urgence
  • Plus de 3 200 articles du Programme de lutte contre les déversements d’hydrocarbures en mer et dans l’Arctique ont été évalués par un comité de lecture de manière à enrichir les travaux de recherche du Canada sur les produits pétroliers et les matières dangereuses
  • Plus de 1 300 heures de surveillance aérienne ont été effectuées dans l’Arctique, dans le cadre du Programme national de surveillance aérienne, pour détecter la pollution
  • Plus de 130 centres des Services de communications et de trafic maritimes ont connu une amélioration de leur infrastructure afin de couvrir de plus grandes zones et de fournir des communications de plus grande qualité aux marins qui se trouvent dans les secteurs éloignés
  • 18 nouveaux agents des Services de communications et de trafic maritimes ont été recrutés pour une affectation dans 12 centres aux quatre coins du Canada afin d’agir en tant que premiers intervenants pour les navires en détresse
  • 5 bouées météorologiques ont été déployées sur les côtes Est et Ouest pour fournir des données sur les vents, les vagues et les températures afin d’assurer une navigation plus sécuritaire pour les marins
opp_by_the_numbers_4_infographics_french-04-NEW.png

Description : Augmentation de la collaboration avec les collectivités autochtones et côtières

Depuis 2016, le Plan de protection des océans du Canada a permis de renforcer la sécurité du transport maritime, de mieux protéger nos espèces marines et nos écosystèmes côtiers, ainsi que d’améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ce travail a été accompli en collaboration avec les peuples autochtones et les collectivités côtières, l’industrie maritime et le milieu universitaire.

La section ci-dessous présente quelques-uns des progrès réalisés jusqu’à présent dans le cadre du Plan de protection des océans pour l’Ontario.

  • Plus de 1 200 séances de mobilisation avec les collectivités autochtones ont été tenues pour élaborer et perfectionner les mesures de sécurité maritime et le Plan de protection des océans
  • Plus de 2 000 ensembles de données ont été recueillis, plus de 600 permis ont été délivrés et 13 collectivités autochtones se sont associées au système de sensibilisation accrue aux activités maritimes pour pouvoir utiliser des données en temps quasi réel afin de mieux observer la situation dans leur milieu marin et prendre des décisions en matière de sécurité
  • 50 membres de la première Garde côtière auxiliaire canadienne dirigée par des Autochtones sont en place pour améliorer la capacité locale des opérations de recherche et de sauvetage dans les collectivités autochtones de la Colombie-Britannique
  • 18 projets d’infrastructures dans le Nord du Canada ont été menés pour améliorer la sécurité maritime et les opérations de ravitaillement
  • 14 Premières Nations se sont associées avec le Canada pour établir le tout premier accord-cadre de réconciliation afin d’élaborer et de gérer des initiatives maritimes sur la côte Nord du Pacifique
  • 8 textes de loi ont été créés ou mis à jour pour renforcer la sécurité maritime et la protection de l’environnement, dont la Loi sur le pilotage, la Loi sur la marine marchande du Canada, la Loi sur la responsabilité en matière maritime, la Loi sur les épaves et les bâtiments abandonnés ou dangereux, le Règlement sur la sécurité de la navigation et la prévention de la pollution dans l’Arctique et la Loi sur le moratoire relatif aux pétroliers
  • 7 stations de recherche et sauvetage sont désormais opérationnelles ou en construction sur les côtes Est et Ouest
 
 

Les investissements du Canada dans le cadre du Plan de protection des océans

Les investissements du Canada dans le cadre du Plan de protection des océans

Description : Les investissements du Canada dans le cadre du Plan de protection des océan

Depuis 2016, le Plan de protection des océans du Canada a permis de renforcer la sécurité du transport maritime, de mieux protéger nos espèces marines et nos écosystèmes côtiers, ainsi que d’améliorer la capacité du Canada à prévenir les incidents maritimes et à y faire face. Ce travail a été accompli par l’entremise d’une variété d’investissements dans la science, le matériel et l’équipement, et les personnes, en collaboration avec les peuples autochtones, les collectivités côtières, l’industrie maritime et le milieu universitaire. Pour en savoir plus sur le Plan de protection des océans, veuillez consulter le site.

Voici un aperçu de quelques investissements réalisés :

Amélioration de la sécurité maritime et des interventions d’urgence

  • Plus de 100 M$ pour construire six nouvelles stations de recherche et sauvetage afin d’accroître la capacité d’intervention en cas d’incident maritime sur les côtes Est et Ouest
  • Plus de 67 M$ pour louer deux remorqueurs d’urgence en mer pour remorquer de grands navires commerciaux en détresse et prévenir les incidents
  • Plus de 20 M$ pour élaborer des programmes de formation maritime et accroître les perspectives d’emploi pour les femmes, les habitants du Nord, les Inuits et les peuples autochtones dans le secteur maritime

Avancement de la recherche et de la science

  • Plus de 45 M$ pour développer la recherche sur d’autres technologies d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures afin de limiter les effets nocifs potentiels sur l’environnement
  • Plus de 17 M$ pour réaliser une nouvelle modélisation météorologique afin d’améliorer le suivi des déversements d’hydrocarbures et d’assurer une intervention plus efficace en cas d’incident

Établissement de partenariats significatifs avec les peuples autochtones

  • Plus de 62 M$ pour créer un système Web qui fournit aux collectivités autochtones et côtières des données en temps quasi réel pour les aider à mieux observer la situation dans leur milieu marin sur le plan de la sécurité, de la prise de décisions et de la planification
  • Plus de 6,4 M$ pour aider les collectivités autochtones à acquérir des fournitures et des bateaux de recherche et de sauvetage afin d’améliorer leur rôle au sein de la Garde côtière auxiliaire canadienne
  • Plus de 64 M$ pour améliorer et moderniser les opérations vitales liées à l’approvisionnement en aliments et en marchandises dans les collectivités du Nord

Amélioration de la santé des zones côtières et protection des espèces marines

  • Plus de 70 M$ pour restaurer la santé de plus de 60 habitats aquatiques à l’échelle nationale
  • Plus de 8 M$ pour évaluer et enlever plus de 300 bateaux abandonnés ou dangereux à travers le Canada qui posent une menace à la navigation et à l’environnement

*Les dollars d’investissement affichés reflètent les montants de financement annoncés en date de mars 2021.

Illustré : une carte du Canada; un navire de la garde côtière; deux remorqueurs; deux bouées météorologiques; deux épaulards résidents du Sud; un banc de poissons; un bateau de recherche et de sauvetage; deux mains tenant une tablette sur laquelle est affichée une carte numérique; un vracquier; un phoque avec un banc de poissons, et un bateau abandonné.

 

Plan de protection des océans – Graphique illustrant les investissements

Description : Plan de protection des océans – Graphique illustrant les investissements

1,5 Milliard de dollars

278 M$ - Préparation et intervention d’urgence améliorées

  • Établir une capacité de gestion des incidents et d’intervention d’urgence 24 heures sur 24, 7 jours sur 7
  • Accroître la capacité d’intervention environnementale sur place
  • Améliorer les plans d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures

250 M$ - Capacité de prévention et d’intervention accrue de la Garde côtière canadienne

  • Acquérir un nouvel équipement d’intervention environnementale
  • Accroître la capacité de remorquage d’urgence pour aider les navires en détresse
  • Construire six nouvelles stations de bateaux de sauvetage et une station d’embarcations de sauvetage côtière
  • Établir une nouvelle Garde côtière auxiliaire canadienne pour les peuples autochtones de la Colombie-Britannique

338 M$ - Meilleure conservation des écosystèmes

  • Restaurer les habitats aquatiques côtiers grâce au Fonds pour la restauration côtière
  • Étudier les effets du transport maritime sur six écosystèmes au Canada
  • Éliminer les menaces pour les mammifères marins posées par le bruit des navires et les collisions
  • Éliminer et prévenir les navires abandonnés et délaissés

161 M$ - Plus grande protection du milieu marin dans l’Arctique canadien

  • Investir dans l’équipement de sécurité et l’infrastructure maritime dans les collectivités du Nord
  • Élargir le Programme national de surveillance aérienne pour détecter les déversements d’hydrocarbures dans l’Arctique
  • Accroître la présence de la Garde côtière canadienne dans l’Arctique

207 M$ - Amélioration de la prévention par une navigation plus sécuritaire et un suivi des navires

  • Investir dans une cartographie et une hydrographie modernes des ports du Canada
  • Investir dans le système d’information automatique spatial du Canada pour mieux suivre les navires
  • Échanger des renseignements sur le trafic maritime en temps quasi réel avec les collectivités autochtones et côtières

81 M$ - Canadiens engagés et partenariats avec les peuples autochtones

  • Forger des partenariats fructueux avec les peuples autochtones
  • Élargir les possibilités de formation maritime pour les peuples autochtones au moyen du Fonds de contribution pour la formation maritime
  • Mobiliser les Canadiens pour améliorer leur compréhension du système de sécurité maritime du Canada

103 M$ - Recherches et activités scientifiques accrues sur le milieu marin

  • Améliorer la compréhension du comportement des hydrocarbures dans l’eau
  • Améliorer les modèles océaniques des vents, des vagues et des courants pour aider les intervenants à suivre les déversements et à en prévoir le déplacement
  • Élargir les recherches sur la technologie d’intervention en cas de déversement d’hydrocarbures

56 M$ - Modernisation de la réglementation et des activités de sécurité maritime

  • Mettre à jour la Loi sur le pilotage, qui règlemente les pilotes maritimes au Canada
  • Moderniser la réglementation sur la sécurité maritime du Canada et son régime d’application
  • Accroître la représentation du Canada dans les initiatives internationales touchant la sécurité maritime

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter la carte interactive du Plan de protection des océans.

*dépenses des programmes arrondies au million près