Bulletin No.: 04/2000


Date (Y-M-D): 2000-04-17

Objet: Détection de l´Envahissement sur les Bateaux de Pêche

Suite à une enquête sur le naufrage d´un bateau de pêche, le BST a conseillé à TC, par le biais de la recommandation M-94-06, d´édicter un règlement exigeant l´installation d´une alarme de niveau d´eau trop élevé dans tous les compartiments des gros bateaux de pêche, y compris dans les cales à poisson.

Les bateaux sont subdivisés en plusieurs compartiments étanches qui devraient empêcher les eaux d´envahissement de se répandre dans tout le navire. Il se peut que de l´eau qui envahit de manière non contrôlée un compartiment en particulier, même sans être détectée, ne mette pas le navire en danger, mais si elle se répand dans un autre compartiment, il peut en être autrement. Il est donc important de surveiller les quantités d´eau qui s´accumulent dans les compartiments, surtout dans ceux qui devraient rester à sec.

Il serait toutefois plus problématique d´installer des détecteurs d´eau dans les cales à poisson à moins que l´on puisse les actionner seulement quand le navire est vide ou à lège. La protection physique de ces détecteurs pose aussi un problème. En effet, s´ils ne sont pas désactivés avant que la cale soit remplie de glace et de poissons, les fausses alarmes qu´ils peuvent alors générer risquent de neutraliser tous les bienfaits que cette mesure doit apPorter.

Il est évident que l´on peut perdre un navire si de l´eau d´envahissement n´est pas détectée dans les compartiments où il ne devrait pas y en avoir. C´est pourquoi la Direction de la sécurité maritime recommande fortement que des détecteurs d´eau (p. ex. interrupteurs à flotteur, sondes, etc.) soient installés dans tous les compartiments secs (autres que les cales à poisson) situés sous le pont supérieur qui ne font pas fréquemment l´objet de visites. on entend par compartiments « secs » les espaces qui contiennent l´appareil à gouverner, la lazarette, les magasins, les cofferdams et le tunnel d´arbre. Il peut y avoir une petite quantité d´eau de cale dans ces compartiments et on doit déterminer la quantité d´eau maximale qui devrait s´y trouver avant d´installer les détecteurs. Si on utilise des flotteurs ou des sondes, ils devraient être installés deux par deux, judicieusement distancés et dotés d´un dispositif qui permet de vérifier la continuité du circuit.

La Direction de la sécurité maritime recommande fortement qu´il soit stipulé dans les ordres permanents que l´on effectue à chaque quart des rondes de surveillance pour vérifier les niveaux d´eau et mesurer les creux. Nous proposons l´adoption de cette mesure intérimaire jusqu´à ce que l´installation des détecteurs d´eau dans les compartiments secs soit terminée. Les observations faites au cours de ces rondes devraient être consignées au journal de bord à titre de renseignement pour mettre en lumière toute détérioration des états d´envahissement.

Les envahissements par les hauts qui se traduisent par des quasi-navufrages ou par la perte d´un navire feront l´objet d´une surveillance rigoureuse dans les années qui viennent pour établir, si possible, une tendance en la matière. La Direction de la sécurité maritime, dans le cadre de ses inspections annuelles, vérifiera aussi si l´on se conforme aux exigences du présent bulletin et fera une nouvelle évaluation des besoins pour voir si des modifications au règlement seront nécessaires dans l´avenir.

Mots Clés:                                  Les demandes de renseignements sur le présent bulletin                                                                                   doivent être adressées comme suit :

1. Alarme de niveau élevé
2. Envahissement par le haut des bateaux de pêche
3. Quarts sur les bateaux de pêche
AMSR
G.R. Gareau
613-991-3129
Transport Canada
Sécurité maritime
Tour C, Place de Ville
11 ième étage, 330 rue Sparks
Ottawa, ontario K1A 0N8

Pour ajouter ou changer votre adresse contactez:securitemaritime@tc.gc.ca

Les propriétaires de navires commerciaux immatriculés et ayant des permis, reçoivent automatiquement les bulletins.