Bulletin No.: 15/2000


Date (Y-M-D): 2000-11-20

Objet: Utilisation de systèmes d´amortissement de roulis à paravane (stabilisateurs à paravane)

Introduction

Suite aux enquêtes effectuées après le chavirement et le naufrage de quelques bateaux de pêche canadiens, il a été déterminé que la perte d´un des paravanes d´amortissement de roulis avait peut être contribué au chavirement. Le présent bulletin a pour but d´aviser les exploitants de bateaux dotés de ce type de système d´amortissement de roulis (voir figure 1 ) des risques inhérents à son utilisation comme une réduction de la stabilité du bateau, des défaillances de système entraînées par un mauvais entretien et des risques relatifs à l´utilisation.

Stabilité du navire

Les systèmes d´amortissement de roulis à paravane, appelés communément stabilisateurs à paravane, sont uniquement des dispositifs d´amortissement de roulis et servent à réduire le mouvement de roulis pour améliorer le confort de la navigation et réduire la fatigue de l´équipage. Ils n´améliorent PAS la stabilité du navire.

Étant donné le poids additionnel du mât et de la flèche ainsi que du gréement nécessaire à l´installation d´un système d´amortissement de roulis à paravane, le centre de gravité du navire sera plus élevé que celui d´un navire semblable sans système. Cela peut réduire de façon significative la stabilité du navire. Cette condition peut être aggravée par l´accumulation de glace sur ces surfaces par temps froid. Les propriétaires de navires dont la stabilité est précaire devraient consulter des professionnels avant d´adapter ce système sur leurs navires.

Entretien du système

La défaillance de divers éléments du système à paravane peut entraîner l´affaissement du système et mettre l´équipage ainsi que le navire en péril. Il est donc d´une importance vitale que tous les éléments du système soient conservés en bon état de marche. Il faut Porter une attention particulière aux points d´ancrage du gréage y compris l´étai avant, le bras arrière, le câble de remorquage du paravane et les points de fixation du Talon de la flèche et des câbles de sécurité.

Tous les éléments essentiels du système devraient être inspectés régulièrement pour déceler toute avarie mécanique, tout dommage causé par la corrosion ou toute usure p. ex. étais et câbles de sécurité entortillés ou dont des torons sont brisés, flèche pliée, charnières de Talon fissurées ou portant des traces d´usure excessive, etc. Toute pièce endommagée ou usée devrait être remplacée rapidement.

Risques relatifs à l´utilisation

Manœuvre des paravanes

Il faut Porter une attention particulière à la manœuvre des paravanes lors des opérations de récupération. Ces opérations peuvent être assez dangereuses, plus particulièrement lorsque les paravanes sont remorqués d´un point fixe à la tête de la flèche, car elles exposent le navire à des risques de dommages physiques et les membres de l´équipage à des risques de blessures graves.

Une mer démontée peut augmenter considérablement les risques associés à la manœuvre des paravanes. Selon les consignes de sécurité, il est suggéré de retirer et de fixer les paravanes avant que l´état de la mer ne se détériore au point de rendre impossible la manœuvre des paravanes en toute sécurité. Une attention particulière aux alertes météorologiques et une intervention immédiate permettront d´éviter que l´équipage et le navire soient exposés à ces risques.

Accrochage des paravanes

Les paravanes ont tendance à s´accrocher aux engins de pêche fixes, aux débris ou à d´autres obstacles sous-marins. Cela exerce une force excessive sur la flèche et le gréement. Une attention soutenue permettra d´empêcher l´accrochage des paravanes, tout comme l´utilisation de cartes nautiques à jour permettant d´identifier les dangers sous-marins à éviter pour empêcher l´accrochage.

Émersion des paravanes

Il peut arriver que le paravane fasse surface, ou émerge, lorsque la profondeur de remorquage est insuffisante ou lorsque le paravane est endommagé ou déformé. Lorsqu´il est hors de l´eau, il peut se balancer dans les airs et frapper le navire ou une personne à bord.

Les risques d´émersion peuvent être réduits en s´assurant que le câble de remorquage est suffisamment long pour que le paravane demeure immergé et en n´utilisant pas de paravane déformé ou endommagé.

Immersion de la flèche

Il peut arriver que la tête de la flèche entre en contact avec l´eau lorsque l´angle de réglage de la flèche (par rapport à l´horizontale) est trop petit pour l´état de vagues. Lorsque cela se produit, des forces excessives sont exercées sur la flèche et le gréage ce qui peut endommager le système et le navire.

Pour réduire ce risque, il faut s´assurer que la flèche est suffisamment soulevée pour que sa tête ne touche pas à l´eau lorsque le navire avance.

Balancement de la flèche

Lorsque les mouvements verticaux de la flèche ne sont pas restreints, celle-ci peut se balancer violemment lorsque la mer est démontée avant que les paravanes soient mis en place ou lorsqu´ils émergent. Cette situation présente un danger pour le navire et l´équipage.

Il est possible de réduire les risques de balancement de la flèche en limitant le mouvement vertical. Cela peut être fait en utilisant une sorte de mécanisme de « verrouillage » comme les vérins hydrauliques utilisés sur certaines installations, des arrimages pour la flèche ou en installant des « béquilles » pour arrimer les tiges de flèche.

Figure 1 - Illustration d´un système d´amortissement de roulis à paravane

Mots Clés:                                  Les demandes de renseignements sur le présent bulletin                                                                                   doivent être adressées comme suit :

1. Stabilisateur à paravane
2. Bateau de pêche
3. Stabilisation de roulis
AMSRC
Jacek Dubiel
613-998-0606
Transport Canada
Sécurité maritime
Tour C, Place de Ville
11 ième étage, 330 rue Sparks
Ottawa, ontario K1A 0N8

Pour ajouter ou changer votre adresse contactez:securitemaritime@tc.gc.ca

Les propriétaires de navires commerciaux immatriculés et ayant des permis, reçoivent automatiquement les bulletins.