Conseil de sécurité pour la conduite en hiver

La conduite en hiver peut présenter des risques, soyez prêts à y faire face. Apprenez comment adapter votre style de conduite pour des chaussées glissantes et pour la visibilité réduite. Mieux vaut prévenir les accidents que de s'en remettre.

Sur cette page

Dix consignes pour prévenir les problèmes

  1. À l'automne, assurez-vous que votre véhicule est prêt pour l'hiver.
  2. Installez quatre pneus d'hiver de même type.
  3. Prévoyez une trousse d'urgence que vous laisserez dans votre voiture.
  4. Initiez-vous aux techniques de conduite hivernale à l'avance.
  5. Planifiez vos déplacements : vérifiez les conditions routières et météorologiques avant de partir.
  6. Déneigez bien votre véhicule chaque fois que vous devez prendre la route.
  7. Prévoyez plus de temps que nécessaire pour vos déplacements lorsque les conditions sont mauvaises.
  8. Évitez d'utiliser le régulateur de vitesse automatique (cruise control) sur une chaussée glissante.
  9. Apportez votre téléphone cellulaire avec vous et assurez-vous que la pile est chargée à fond.
  10. Ralentissez et portez votre ceinture de sécurité.

Préparez votre véhicule pour l'hiver

Les conditions météorologiques hivernales frappent durement les véhicules. Gardez votre véhicule en bonne condition en suivant le calendrier d'entretien défini par le fabricant. Préparez-vous dès l'automne à affronter la saison froide en faisant inspection pré-hivernale de votre véhicule dans une installation autorisée. Les nouveaux véhicules sont équipés de systèmes qui exigent qu'une installation de réparation raccorde un ordinateur pour vérifier le bon fonctionnement des systèmes. Une vérification effectuée par un technicien qualifié permettra d'assurer qu'aucun élément important n'est oublié. Cette vérification peut inclure une inspection des éléments suivants de votre voiture :

  • Batterie: Votre batterie doit être chargée à fond pour permettre au moteur de votre véhicule de démarrer par temps froid. Nettoyez les bornes de la batterie et vérifiez le système de charge ainsi que les courroies. Faites tester votre batterie à l'automne et au printemps. Remplacez-la si elle est faible; n'attendez pas qu'elle ne fonctionne plus.
  • Phares et feux : Assurez-vous que tous les phares et les feux fonctionnent bien et que les phares sont bien orientés. Les phares de nombreux nouveaux véhicules sont orientés automatiquement. Ils doivent donc être inspectés par un professionnel pour assurer que leur position est toujours adéquate.
  • Freins : Maintenez vos freins en bonne condition avec des inspections régulières par un technicien certifié selon le calendrier d'entretien de votre véhicule que vous trouverez dans le manuel du propriétaire. Vérifiez vos freins souvent pour vous assurer que le freinage est uniforme. Si vous sentez que ça tire ou qu'il y a une résistance inhabituelle lorsque vous appuyez sur la pédale, ou encore si vous entendez des grincements ou des crissements inhabituels, cela peut vouloir dire que vos freins doivent être réparés.
  • Système d'échappement : Vérifiez s'il y a des fuites qui pourraient laisser entrer du monoxyde de carbone dans votre véhicule, car cela pourrait être fatal.
  • Systèmes de chauffage et de refroidissement : Vérifiez qu'il n'y a pas de fissures ni de fuites dans les tuyaux de votre radiateur et que les courroies d'entraînement sont en bon état. Assurez-vous que le bouchon du radiateur, la pompe à eau et le thermostat fonctionnent correctement. Vérifiez aussi la quantité de liquide refroidissant et d'antigel de même que leur concentration et assurez-vous que le système de chauffage et le dégivreur fonctionnent bien.
  • Essuie-glaces : Assurez-vous que vos essuie-glaces sont en bon état et remplacez les balais s'ils laissent des traces. Achetez des essuie-glaces conçus pour l'hiver. Utilisez du lave-glace qui peut supporter des températures pouvant aller jusqu'à -40 °C et ayez-en un contenant additionnel dans le coffre de votre voiture.
  • Pneus : Assurez-vous qu'au moins 50 % de la bande de roulement de vos pneus d'hiver est toujours présente pour avoir la conduite hivernale la plus sécuritaire. Les pneus devraient être inspectés par un professionnel compétent afin d'assurer qu'ils demeurent assez sécuritaires pour être utilisés. Le meilleur temps pour effectuer cette inspection est lors des inspections routinières prévues dans le calendrier d'entretien de votre véhicule et lors de l'inspection pré-hivernale. Utilisez les meilleurs pneus à l'arrière du véhicule pour éviter une collision causée par le dérapage. Les compagnies d'assurance peuvent aussi vous offrir un rabais si vous utilisez des pneus d'hiver. Cela veut dire que les pneus avec les bandes de roulement les plus profondes devraient être installés à l'arrière. Cependant, si la rotation des pneus est faite suffisamment fréquemment, la profondeur de la bande de roulement devrait être similaire pour tous les pneus.

    Vérifiez la pression de vos pneus régulièrement. Faites-le surtout lorsque vous prévoyez conduire sur une autoroute. Des pneus d'hiver de bonne qualité bien gonflés et en bon état vous offriront la meilleure traction possible et réduiront la consommation de carburant de votre véhicule sur la route en hiver.

    Un pneu dont la pression est bonne lorsqu'elle est vérifiée dans un garage chauffé ne sera pas suffisamment gonflé lorsqu'il se retrouvera à l'extérieur, exposé à des températures sous la barre du zéro. La pression des pneus diminue au froid, et c'est pourquoi vous devriez faire vos vérifications lorsque les pneus sont froids. Gonflez vos pneus en vous fiant à la pression de gonflage à froid indiquée dans le manuel du propriétaire ou sur le montant de la portière du côté du conducteur, mais ne dépassez jamais la pression maximale indiquée sur le flanc des pneus. Vérifiez aussi régulièrement la pression de votre pneu de secours.

    Le fait d'utiliser quatre pneus de même type facilite la conduite, alors n'utilisez pas des pneus dont le dessin de la bande de roulement, la construction interne ou la taille diffèrent.

    Winter tire symbol
    Les pneus d'hiver sont conçus pour être utilisés dans des conditions hivernales difficiles. Ils sont identifiés par un symbole sur leur flanc : un sommet de montagne et un flocon de neige. Ils doivent satisfaire à des normes de rendement élevées en ce qui a trait à la traction dans des conditions hivernales, et il ne faut pas les confondre avec les pneus « neige + boue » (M + S).

    C'est une très bonne idée d'utiliser des pneus d'hiver; peut-être même qu'ils sont obligatoires là où vous vivez. Pour en savoir plus sur le sujet, visitez ces sites Web : Conseils de sécurité pour les pneus d'hiver et Gardez vos pneus en forme! (en anglais seulement).

Surveillez la météo

C'est une bonne idée de consulter les prévisions météorologiques locales avant de quitter la maison. Environnement Canada émet des avertissements lorsqu'il prévoit des blizzards, des chutes de neige abondantes, de la pluie ou de la bruine verglaçante, des vagues de froid intense ou de forts vents. Bon nombre de provinces et territoires ont une ligne « 511 » et des applications pour téléphone intelligent pour consulter les conditions routières et météorologiques ainsi que les opérations de déneigement.

Préparez-vous à la conduire hivernale

La meilleure stratégie en matière de sécurité est la suivante : il faut éviter de conduire dans de mauvaises conditions météorologiques

Si vous devez absolument prendre la route, vérifiez la météo et les conditions routières avant de partir. Prévoyez plus de temps que nécessaire pour vous déplacer et, si les conditions sont vraiment mauvaises, attendez qu'elles s'améliorent. Lorsque vous effectuez un déplacement, dites toujours à quelqu'un où vous allez, la route que vous prévoyez emprunter et l'heure à laquelle vous pensez arriver. Si vous prenez du retard et que les gens s'inquiètent pour vous, ils sauront où vous chercher.

Si la conduite devient trop risquée, faites demi-tour ou trouvez-vous un endroit sûr pour vous arrêter jusqu'à ce que les conditions s'améliorent.

Gardez votre réservoir de carburant au moins à moitié rempli et, si vous avez un véhicule électrique, assurez-vous qu'il a une autonomie suffisante pour les événements imprévus, car le froid diminue l'autonomie du véhicule.

Soyez alerte, bien reposé et sobre lorsque vous prenez le volant, et portez toujours votre ceinture de sécurité

La conduite hivernale peut s'accompagner de conditions routières difficiles ainsi que d'une mauvaise visibilité. Il est donc important d'être vigilant et alerte.

Comme toujours, assurez-vous de demeurer sobre si vous conduisez votre véhicule.

Assurez-vous que tous les passagers portent adéquatement leur ceinture de sécurité, comme le prévoit la loi.

Faites en sorte de bien voir et d'être vu

Déneigez bien votre véhicule – le capot, le toit, les fenêtres, les phares et les feux. Déglacez les fenêtres et faites disparaître la buée. Certaines provinces peuvent même émettre des contraventions si le véhicule n'est pas bien déneigé.

Si la visibilité devient mauvaise en cours de route, trouvez un endroit où vous arrêter le plus vite possible. En pareil cas, le mieux est de vous arrêter à une halte routière ou de quitter la route et de vous réfugier dans un bâtiment.

Restez sur les routes principales et conduisez prudemment

Adaptez votre vitesse en fonction des conditions routières et météorologiques. Évitez de dépasser d'autres véhicules lorsque les conditions météorologiques et routières ne sont pas bonnes.

Lorsque les routes sont couvertes de neige, il peut y avoir de plus fortes accumulations de neige ou de neige fondante entre les voies, ce qui peut rendre les changements de voie difficiles.

Soyez prêt à faire un appel

Assurez-vous que votre téléphone est chargé à fond. Dans bien des cas, on peut composer le 911 gratuitement. Évitez toutefois d'utiliser votre téléphone lorsque vous êtes au volant. S'il y a quelqu'un avec vous, laissez cette personne faire les appels pour vous, ou encore arrêtez-vous dans un endroit sûr avant d'appeler. Si vous conduisez beaucoup en hiver dans des zones où les téléphones cellulaires fonctionnent mal, pensez à vous doter d'un poste BP (ou « C.B. »).

Prenez un cours de conduite hivernale

Un cours de conduite hivernale peut vous donner une expérience directe dans des conditions hivernales et vous montrer comment faire face à ces situations en sécurité. Ces cours peuvent vous donner une expérience précieuse et vous apprendre comment gérer les situations de dérapage et de perte de contrôle de façon sécuritaire.

Connaissez votre véhicule

Lisez le manuel du propriétaire pour avoir une meilleure idée des caractéristiques de votre véhicule, des signaux d'avertissement et de leur signification, de même que des recommandations du fabricant. Certains manuels décrivent des réglages de contrôle précis pour permettre au conducteur de se dégager de la neige.

Conservez les articles suivants dans le coffre de votre véhicule :
  • une petite pelle avec un long manche
  • du sable ou de la litière pour chats
  • des dispositifs d'adhérence
  • des chiffons ou des essuie-tout
  • une lampe témoin, des triangles de signalisation réfléchissants ou des fusées éclairantes
  • des chaussettes, des gants et des chaussures supplémentaires
  • des sachets de nourriture en cas d'urgence
  • des bouteilles d'eau
  • des câbles de démarrage (survoltage)
  • des chauffe-mains et des chauffe-pieds
  • un extincteur d'incendie
  • un contenant additionnel de lave-glace
  • de l'antigel pour la tuyauterie de carburant
  • des fusibles supplémentaires
  • un dégivreur de serrures
  • un petit coffre à outils contenant un tournevis, des pinces, etc.
Conservez les articles suivants dans votre véhicule :
  • des cartes routières
  • un grattoir et un balai à neige
  • une lampe de poche
  • une trousse de premiers soins
  • une couverture (de préférence une couverture de « survie »)
 

Les dérapages

  • Adapter sa conduite en fonction des conditions météorologiques et routières constitue une bonne mesure à prendre pour éviter de déraper. Ralentissez lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises. Prévoyez aussi plus de temps pour vos déplacements, soyez prudent lorsque vous freinez, changez de voie, faites des virages ou conduisez dans des courbes.
  • Même les conducteurs les plus expérimentés et les plus attentifs peuvent déraper, donc préparez-vous à cette éventualité. Les dérapages se produisent parfois lorsqu'on freine dans un moment de panique pour éviter un obstacle sur la route.
  • Les systèmes de contrôle électronique de la stabilité (ESC) (obligatoires dans la plupart des véhicules fabriqués à compter de 2012) aident les conducteurs à prévenir les dérapages. Les capteurs de ces dispositifs comparent la direction du volant à la direction prise par le véhicule. Lorsque ces deux directions diffèrent et que le véhicule commence à déraper, le dispositif applique les freins sur une ou plusieurs des roues, réduit le régime du moteur, ou encore fait les deux à la fois, de manière à ce que le conducteur puisse reprendre le contrôle du véhicule.
  • Dans des conditions météorologiques extrêmes, n'utilisez pas le régulateur de vitesse automatique (cruise control) ou autres technologies d'aide à la conduite, comme le régulateur de vitesse adaptatif et l'aide au suivi de voie, car ces derniers peuvent ne pas bien fonctionner dans des conditions hivernales. Consultez votre manuel du propriétaire pour connaitre les capacités et les limites des systèmes.
  • Dans de mauvaises conditions météorologiques, gardez une plus grande distance entre votre véhicule et celui qui vous précède. La règle des trois secondes est un bon truc. Vous devriez pouvoir compter jusqu'à trois avant d'arriver au même endroit sur la route que le véhicule qui vous précède lorsque vous avez commencé à compter.
  • Évitez de freiner brusquement ou avec force.
  • Lisez le manuel du propriétaire pour en savoir plus sur le système de freinage de votre véhicule et sur son type de traction.
  • Vous pourriez aussi envisager la possibilité de suivre un cours de conduite hivernale.

Freinage sécuritaire

Un bon freinage est important pour conduire de façon sécuritaire en hiver. Étant donné qu'il faut plus de temps pour immobiliser un véhicule sur une chaussée glissante :

  • gardez une plus grande distance entre votre véhicule et celui qui vous précède
  • soyez très attentif à ce qui se passe sur la route et essayez de voir aussi loin que possible en avant
  • assurez-vous de ne pas relâcher la pédale de frein lorsque vous avez perdu la maîtrise de votre véhicule. Concentrez-vous sur la conduite avec la pédale de frein enfoncée fermement.

Restez calme

Restez calme si vous êtes pris dans une tempête ou dans un banc de neige.

N'essayez pas de soulever des choses très lourdes, de pelleter intensément ou de pousser exagérément votre véhicule par un froid mordant. Le froid peut être fatal.

Vérifiez plutôt que le tuyau d'échappement arrière du véhicule n'est pas bloqué par la neige pour éviter que le monoxyde de carbone pénètre dans le véhicule. Si vous ne risquez pas de vous faire frapper par un autre usager de la route, restez à l'abri à l'intérieur du véhicule. Si vous sortez dans la tempête, vous risquez de vous perdre ou de souffrir d'hypothermie.

De plus, prenez les précautions suivantes :

  • Laissez une des fenêtres du côté non exposé aux vents un peu ouverte de façon à assurer une entrée d'air frais dans l'habitacle
  • Faites tourner le moteur le moins possible
  • Utilisez des chauffe-mains et des chauffe-pieds, plutôt que la chaufferette du véhicule
  • Portez un chapeau, car on peut perdre jusqu'à 60 p. 100 de notre chaleur corporelle par la tête
  • Utilisez une lampe témoin, des triangles de signalisation réfléchissants ou des fusées éclairantes
  • Utilisez le plafonnier comme source d'éclairage. Si vous faites un usage abusif de vos phares, votre batterie se déchargera rapidement
  • Bougez souvent vos bras et vos jambes
  • Restez éveillé
  • Surveillez la circulation et l'arrivée de patrouilles de recherche

Liens connexes :