COVID-19 : Information pour les voyageurs à l'intérieur du Canada

Ajustements des mesures frontalières

À compter du 20 juin 2022, à 0 h 01 (HAE), la vaccination ne sera plus exigée pour prendre l’avion ou le train au Canada.

Le port du masque demeure obligatoire tout au long du voyage.

Ce changement s’applique uniquement aux voyages effectués à l’intérieur du Canada ainsi qu’aux vols et aux trains en partance du Canada.

  • Si vous arrivez au Canada en provenance d’un autre pays, vous devez encore suivre toutes les exigences relatives à l’entrée, dont la vaccination et le dépistage, y compris dans le cas des navires de croisière.

Plus d’information sur cette annonce

Ce que vous devez savoir avant de voyager

La pandémie de la COVID-19 limite les voyages au Canada et à l'intérieur du Canada. Il est essentiel de comprendre et de respecter les exigences pour protéger les autres et prévenir la propagation.

Autres exigences relatives à l’embarquement

Exigences relatives au masque pour les voyageurs à l'intérieur du Canada en :

Transport aérien

Exigences liées au masque ou au couvre-visage

Vous devez porter un masque ou un couvre-visage qui couvre votre bouche et votre nez lorsque vous vous trouvez dans les aéroports canadiens et pendant votre vol. Les exploitants aériens doivent informer les passagers de cette directive le plus tôt possible avant le voyage et veiller à ce que tous possèdent un masque. Cette mesure permet d'empêcher que des passagers se présentent à l'aéroport sans un masque ou un couvre-visage, et elle peut être effectuée lors de la réservation ou de l'enregistrement en ligne, préférablement, ou bien en personne au comptoir d'enregistrement.

Si vous n'avez pas de masque ou de couvre-visage, vous ne pourrez pas accéder aux zones réglementées de l'aéroport et poursuivre votre voyage.

Vous devrez porter un masque ou un couvre-visage :

  • aux points de contrôle de sécurité;
  • à la porte d'embarquement;
  • pendant le vol, quand l'éloignement physique est impossible;
  • quand un employé du transporteur aérien, un représentant de la santé publique, ou un agent de l'Administration canadienne de la sûreté du transport aérien ou de l'Agence des services frontaliers du Canada vous le demande.

On vous demandera de vous reculer de deux mètres pour un instant, d'abaisser votre couvre-visage, puis de le remettre sur votre visage :

  • aux points de contrôle de sécurité;
  • à la porte d'embarquement, afin de vérifier votre identité, après que vous ayez remis vos documents à un employé du transporteur aérien.

Vous devrez retirer votre masque ou votre couvre-visage :

  • pendant le vol, quand il pourrait être dangereux de porter un masque (comme pendant l'utilisation de masques à oxygène ou toute autre situation d'urgence) ou quand vous mangez, buvez ou prenez des médicaments;
  • aux douanes :
    • afin que votre photo soit prise à la borne d'inspection primaire;
    • lorsqu'un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada ou un représentant de l'Agence de santé publique du Canada ou d'une province ou d'un territoire vous le demande.

Si vous voyagez au départ de l'un des principaux aéroports du Canada, il se peut qu'ils aient des procédures que vous devrez suivre (certains sites ne sont disponibles qu'en anglais seulement) :

Aéroports appartenant à Transports Canada

Les mêmes directives concernant les vols au départ d'un aéroport canadien sont également suivies dans les aéroports appartenant à Transports Canada. On s'attend à ce que vous :

  • portiez un masque ou un couvre-visage pour vous couvrir la bouche et le nez pendant le voyage;
  • répondiez aux questions sur l'état de santé posées au moment de l'enregistrement par les exploitants aériens et qui concernent les symptômes de la COVID-19.

En raison de l'éloignement de nombreux aéroports appartenant à TC, il se peut que l'on vous demande également de suivre les conseils des autorités sanitaires locales afin de minimiser les risques pour la collectivité. Il peut s'agir de répondre à des questions à votre arrivée ou de remplir un formulaire d'autodéclaration.

Afin de limiter le nombre de personnes dans le bâtiment et de laisser plus d'espace pour permettre l'éloignement physique, nous demandons aux personnes qui attendent des passagers à l'arrivée d'attendre à l'extérieur de l'aérogare ou dans leur véhicule.

On prend également les mesures suivantes pour protéger les employés qui travaillent dans les aéroports :

  • Nettoyage et désinfection plus fréquents et plus soigneux des surfaces souvent touchées dans l'ensemble de l'aéroport, y compris les postes de travail et les zones réservées aux employés
  • Réduction des heures d'ouverture de l'aérogare pour permettre aux services de nettoyage de nettoyer et de désinfecter les installations de manière plus approfondie  
  • Davantage de postes de désinfectant pour les mains dans l'ensemble de l'aérogare
  • Mesures d'éloignement physique dans l'aérogare
  • Restriction de l'accès du public aux bureaux de l'administration aéroportuaire

Arrivée à destination

Lorsque vous arrivez à votre destination canadienne, vous pourriez être soumis à d'autres mesures prises par le gouvernement provincial ou territorial pour prévenir la propagation de la COVID-19.

Plus d'information

Transport maritime

Vous devriez avoir avec vous un masque ou un couvre-visage qui couvre votre bouche et votre nez pendant votre voyage. On pourrait vous demander de le porter. Pour obtenir des conseils précis sur l’utilisation du masque dans la région où vous êtes à bord d’un navire, vous devez suivre les lignes directrices de votre province ou territoire, ainsi que les directives établies par les autorités locales ou régionales de la santé. Si vous n'avez pas de masque, vous ne pourrez peut-être pas embarquer sur le navire.

Il vous est recommandé de porter un couvre-visage autant que possible, surtout lorsque l'éloignement physique ne peut être pratiqué parce qu'une distance de deux mètres ne peut être maintenue.

Si votre masque ou votre couvre-visage devient humide ou mouillé, vous devriez le remplacer par un masque sec. Un masque réutilisable qui est humide ou sale peut être mis dans un sac en plastique jusqu'à ce qu'il puisse être lavé correctement.

Embarcations de plaisance

Pendant la saison de la navigation de plaisance, il est important de rester vigilant ou de rester à la maison pour limiter la propagation de la COVID-19. Si vous allez sur un plan d'eau, suivez les directives de votre province ou territoire ainsi que les directives établies par les autorités locales ou régionales de la santé.

Des lignes directrices ont été élaborées pour l'utilisation des embarcations de plaisance dans les eaux canadiennes et devraient être prises en compte parallèlement aux mesures provinciales, territoriales et locales pour assurer la sécurité de toutes et de tous sur les plans d'eau. Dans le même ordre d'idées, il existe également un guide sur l'éloignement physique et la sécurité nautique [PDF].

Si vous prévoyez utiliser un port de plaisance ou une rampe de mise à l'eau, reportez-vous au Guide à l'intention des Canadiens qui utilisent les ports de plaisance et les rampes de mise à l'eau.

Nous avons également publié un guide sur la navigation sécuritaire pour les Canadiens afin d'alléger le fardeau des intervenants d'urgence.

Plus d'information

Transport routier

Il est important de comprendre les conseils, les lois, les règlements et les politiques de santé publique provinciaux ou territoriaux et locaux pertinents et de s’y conformer au besoin. Le gouvernement du Canada recommande de porter un masque dans les lieux publics intérieurs, et vous devriez vous sentir libre de porter un masque même s’il n’est pas requis dans votre collectivité ou votre milieu.

Pour plus de renseignements sur l’utilisation du masque, y compris des conseils sur les types de masque à choisir, comment améliorer l’ajustement et d’autres éléments à prendre en compte lors du port d’un masque, veuillez consulter la page Web du gouvernement du Canada sur l’Utilisation du masque contre la COVID-19 : Conseils aux collectivités et l’affiche expliquant comment choisir, utiliser et entretenir un masque (PDF).

Plus d'information

Transport ferroviaire

Tous les voyageurs ferroviaires devraient porter un masque ou un couvre-visage qui couvre leur bouche et leur nez pendant leur voyage, surtout lorsqu'il n'est pas possible de suivre les lignes directrices sur l'éloignement physique.

Portez un masque quand :

  • vous montez dans le train ou vous en descendez;
  • un employé du transporteur ferroviaire ou un représentant de la santé publique vous le demande.

Plus d'information

Transports en commun

Les transports en commun relèvent pour la plupart de la responsabilité des gouvernements provinciaux ou municipaux. Veuillez consulter leurs sites Web pour obtenir de plus amples renseignements (certains sites ne sont disponibles qu'en anglais seulement).

Province/Territoire

Lien(s) vers les ressources de transports en commun pour les passagers

Colombie-Britannique

BC Transit COVID-19 Information (en anglais seulement)

TransLink Coronavirus (en anglais seulement)

Alberta

Calgary Transit – COVID Rider Resource (en anglais seulement)

Edmonton Transit COVID-19 (en anglais seulement)

Saskatchewan

Saskatoon Transit Response to COVID-19 (en anglais seulement)

Manitoba

Winnipeg Transit – Mesures liées au COVID-19 (en anglais seulement)

Ontario

Mesures de sécurité de GO Transit

OC Transpo – COVID-19

Québec

Société de transport de Montréal – Prévention de la COVID-19

Nouveau-Brunswick

Fredericton – Transport en commun

Salle de nouvelles de Saint John Transit

Codiac Transpo

Nouvelle-Écosse

Halifax Transit (en anglais seulement)

Île-du-Prince-Édouard

T3 Transit COVID-19 Update (en anglais seulement)

Terre-Neuve-et-Labrador

Metrobus COVID-19 Response

Territoires du Nord-Ouest

GTNO – Taxis et transport public

Désistement de responsabilité concernant l'information provenant de tiers

L'information pour cette application a été fournie par des sources externes. Le gouvernement du Canada n'assume aucune responsabilité concernant la précision, l'actualité ou la fiabilité de l'information fournie par les sources externes. Les utilisateurs qui souhaitent employer cette information devraient consulter directement la source de l'information. Le contenu qu'ont fourni les sources externes n'est pas assujetti aux exigences en matière de langues officielles, de protection des renseignements personnels et d'accessibilité.

Énoncé de confidentialité - Politique des transports en matière de vaccination contre la COVID-19

Transports Canada s’engage à respecter votre vie privée. Le présent énoncé de confidentialité vise à décrire la façon dont Transports Canada gérera la collecte, l’utilisation, la divulgation, la conservation, la protection et le traitement des renseignements personnels des passagers et des membres d’équipage dans les secteurs aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale dans le contexte des exigences relatives à la vaccination obligatoire en vertu des arrêtés applicables, conformément à ses obligations en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels fédérale, du Règlement sur la protection des renseignements personnels et conformément aux politiques, directives et lignes directrices applicables du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada (SCT).

Veuillez vous reporter à l’article 3 de la Loi sur la protection des renseignements personnels pour plus de détails concernant les renseignements personnels.

Nécessité de la collecte

Transports Canada est responsable de la surveillance et de la supervision du réseau de transport national du Canada comprenant les secteurs du transport aérien, maritime et ferroviaire interprovincial. En vertu de diverses lois, Transports Canada a adopté des mesures imposant des exigences relatives à la vaccination obligatoire dans ces secteurs qui visent à faire face aux risques de sécurité importants posés par la COVID-19 au réseau de transport du Canada. Les exigences relatives à la vaccination obligatoire s’appliquent à tous les passagers, membres d’équipage et autres personnes désignées dans les secteurs aérien, ferroviaire et maritime sous réglementation fédérale, à quelques rares exceptions près, et exigent qu’ils soient entièrement vaccinés contre la COVID-19. Cela fait partie de l’approche de Transports Canada visant à protéger les passagers, les employés et la collectivité contre la COVID-19 et à assurer des lieux de travail sécuritaires.

La collecte de renseignements personnels liés à la conformité d’une personne aux mesures applicables de Transports Canada est un élément nécessaire pour surveiller et assurer la sécurité de chaque secteur des transports et du réseau de transport national en général. La vaccination est l’un des outils les plus efficaces disponibles pour assurer une protection contre les effets sur la santé et la sécurité de la pandémie mondiale de COVID-19 dans le secteur des transports. La collecte de renseignements sur les déplacements des passagers et les refus d’embarquement liés à la vaccination contre la COVID-19, combinée à d’autres mesures sanitaires publiques préventives adoptées par Transports Canada, permet d’assurer la meilleure protection disponible pour les Canadiens qui utilisent le réseau de transport pour voyager, y travailler ou poursuivre de quelconques activités.

Activités de vérification et d’application de la loi de Transports Canada dans le secteur des transports

Transports Canada est responsable de la mise en œuvre du mandat de vaccination pour le secteur des transports et supervise la conformité au mandat au moyen d’inspections et d’autres outils d’application de la loi. Vous trouverez ci-dessous de plus amples renseignements sur la manière dont les renseignements personnels sont gérés dans ce contexte pour chaque mode de transport.

1. Aviation

Pouvoir légal de recueillir des renseignements

Pour certaines catégories de personnes assujetties à l’Arrêté d’urgence visant certaines exigences relatives à l’aviation civile en raison de la COVID-19 (arrêté d’urgence) applicable, Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels dans le cadre d’une inspection ou d’une vérification conformément aux articles 8.7 et 8.8 de la Loi sur l’aéronautique. Le pouvoir d’émettre des arrêtés d’urgence est conforme aux paragraphes 4.71 et 6.41 de cette Loi.

Catégorie de personnes

Les passagers aériens au départ d’aéroports au Canada, les membres d’équipage, les employés travaillant dans des zones réglementées (qui ne montent pas à bord d’un vol), les exploitants d’aérodromes et les employés des transporteurs sous réglementation fédérale ou toute catégorie de personnes énumérée dans l’Arrêté d’urgence visant certaines exigences relatives à l’aviation civile en raison de la COVID-19 applicable.

Description des renseignements personnels et but de la collecte

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels aux fins de la surveillance et de la vérification de la conformité aux arrêtés d’urgence et aux activités d’application de la loi connexes, par exemple, lors de cas de non-conformité par les personnes assujetties aux exigences applicables des arrêtés d’urgence.

Pour se conformer aux exigences des arrêtés d’urgence, les transporteurs aériens ainsi que les exploitants et les administrations de contrôle sous réglementation fédérale documenteront lorsqu’une personne se voit refuser l’embarquement ou l’entrée dans la zone réglementée de l’aéroport en fonction des exigences de l’arrêté d’urgence et aviseront Transports Canada de tels incidents. De plus, comme l’exige l’arrêté d’urgence, si un transporteur aérien ou l’administration de contrôle a des raisons de croire qu’une personne a fourni une confirmation ou une preuve liée à l’arrêté d’urgence qui est susceptible d’être fausse ou trompeuse, il doit en aviser Transports Canada et lui fournir des renseignements sur demande. Pour assurer le suivi de ces rapports, Transports Canada peut demander une copie du dossier dans le cadre de son programme de surveillance et de conformité tel que décrit dans la Loi sur l’aéronautique et l’arrêté d’urgence applicable.

Les renseignements à fournir à Transports Canada, au moment de la notification ou sur demande, peuvent inclure des renseignements personnels, notamment, sans toutefois s’y limiter :

  1. le nom ;
  2. l’adresse domiciliaire ;
  3. le numéro de téléphone ;
  4. l’adresse de courriel ;
  5. la date du vol, le numéro du vol et le transporteur ;
  6. le numéro/identifiant du document d’autorisation (pour l’accès aux zones réglementées) ;
  7. le motif pour lequel la personne s’est vu refuser l’autorisation de monter à bord ou l’entrée/l’accès ;
  8. les renseignements relatifs à la preuve de vaccination de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne ;
  9. les renseignements relatifs à l’exemption ou à la demande d’exemption de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne, à ses convictions religieuses, à son métier ou ses renseignements médicaux ;
    • cela pourrait inclure des renseignements tels que le nom et les coordonnées du médecin ou de l’infirmière praticienne de la personne ;
  10. d’autres renseignements, au besoin.
Utilisations et divulgations compatibles

Transports Canada peut utiliser ces renseignements personnels pour surveiller, évaluer et appliquer le règlement, y compris, dans certains cas, en vue d’imposer des sanctions pécuniaires, afin de protéger la sécurité publique en vertu de la Loi sur l’aéronautique et de ses arrêtés d’urgence applicables. Ces renseignements personnels peuvent être divulgués à d’autres institutions fédérales avec l’autorisation de la loi.

Les renseignements personnels peuvent également être utilisés dans des rapports dépersonnalisés à des fins de surveillance et de statistiques ainsi que diverses fonctions administratives connexes.

Normes de conservation et de destruction

Tous les documents et renseignements personnels fournis dans ce contexte et à des fins de vérification et d’application de la loi par Transports Canada seront conservés pendant une période qui sera déterminée et communiquée sur cette page lorsqu’elle sera disponible.

Fichier de renseignements personnels « Application de la loi en aviation »

Conformément aux dispositions de la Loi sur la protection des renseignements personnels, les renseignements personnels recueillis sont décrits dans le fichier de renseignements personnels (FRP) intitulé « Application de la loi en aviation », Transports Canada PPU 015. Le texte complet de ce FRP fait actuellement l’objet de modifications pour inclure les activités mentionnées ci-dessus. Le FRP modifié sera publié dans le chapitre de Transport Canada de la publication Info Source du Secrétariat du Conseil du Trésor, qui est disponible à l’adresse suivante : https://tc.canada.ca/fr/info-source ou en communiquant avec le Bureau de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels de Transport Canada à l’adresse suivante : atip-aiprp@tc.gc.ca.

2. Transport ferroviaire

Pouvoir légal de recueillir des renseignements

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels conformément au paragraphe 32.01 de la Loi sur la sécurité ferroviaire et ses arrêtés ministériels applicables au cours de l’inspection et de l’application de la loi.

Catégorie de personnes

Les passagers à bord des trains de VIA Rail, d’AMTRAK et de Rocky Mountaineer, ainsi que les employés de compagnies de chemin de fer sous réglementation fédérale qui ont été identifiés au cours de l’inspection ou de l’application des exigences en vertu de l’arrêté ministériel applicable.

Description des renseignements personnels et but de la collecte

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels aux fins d’activités d’inspection et d’application de la loi afin de vérifier la conformité à la Loi sur la sécurité ferroviaire et à ses arrêtés ministériels applicables. De plus, comme l’exigent les arrêtés ministériels, si une compagnie de chemin de fer a des raisons de croire qu’une personne a fourni une confirmation ou une preuve qui est susceptible d’être fausse ou trompeuse, elle doit en aviser Transports Canada et lui fournir des renseignements sur demande.

Les renseignements à fournir à Transports Canada, au moment de la notification ou sur demande, peuvent inclure des renseignements personnels, notamment, sans toutefois s’y limiter :

  1. le nom ;
  2. l’adresse domiciliaire ;
  3. le numéro de téléphone ;
  4. l’adresse de courriel ;
  5. la date, le code de voyage et le transporteur ;
  6. le motif pour lequel la personne s’est vu refuser l’autorisation de monter à bord ;
  7. les renseignements relatifs à la preuve de vaccination de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne ;
  8. les renseignements relatifs à l’exemption ou à la demande d’exemption de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne, à ses convictions religieuses, à son métier ou à ses renseignements médicaux ;
    • cela pourrait inclure des renseignements tels que le nom et les coordonnées du médecin ou de l’infirmière praticienne de la personne ;
  9. d’autres renseignements, au besoin.
Utilisations et divulgations compatibles

Transports Canada peut utiliser des renseignements personnels pour surveiller, évaluer et appliquer le règlement afin de protéger la sécurité publique en vertu de la Loi sur la sécurité ferroviaire et de ses arrêtés ministériels applicables. Ces renseignements personnels peuvent être divulgués à d’autres institutions fédérales avec l’autorisation de la loi.

Les renseignements personnels peuvent également être utilisés dans des rapports dépersonnalisés à des fins de surveillance et de statistiques ainsi que diverses fonctions administratives connexes.

Conservation et destruction

Tous les documents et renseignements personnels fournis dans ce contexte et à des fins de vérification et d’application de la loi par Transports Canada seront conservés pendant une période qui sera déterminée et communiquée sur cette page lorsqu’elle sera disponible.

Fichier de renseignements personnels

La collecte, l’utilisation et la communication des renseignements personnels seront décrites plus en détail dans un fichier de renseignements personnels en cours d’élaboration.

3. Secteur maritime

Pouvoir légal de recueillir des renseignements

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels conformément à l’Arrêté d’urgence imposant certaines restrictions aux bâtiments à passagers en raison de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19), pris en vertu de la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada et des pouvoirs des inspecteurs en vertu de l’article 211 de la Loi.

Catégorie de personnes

Les passagers à bord de navires à passagers non essentiels, tels que les navires de croisière, effectuant des voyages de plus de 24 heures, et d’autres catégories de personnes qui ont été jugées pertinentes pour la collecte de données liées aux inspections ou à d’autres mesures d’application de la loi relative aux exigences énoncées dans l’arrêté d’urgence.

Description des renseignements personnels et but de la collecte

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels aux fins d’activités de vérification et d’application de la loi aux fins de la conformité à la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada et à ses arrêtés ministériels applicables. De plus, comme l’exigent les arrêtés ministériels, si une compagnie sous réglementation fédérale a des raisons de croire qu’une personne a fourni une confirmation ou une preuve qui est susceptible d’être fausse ou trompeuse, elle doit en aviser Transports Canada et lui fournir des renseignements sur demande.

Les renseignements à fournir à Transports Canada, au moment de la notification ou sur demande, peuvent inclure des renseignements personnels, notamment, sans toutefois s’y limiter :

  1. le nom ;
  2. l’adresse domiciliaire ;
  3. le numéro de téléphone ;
  4. l’adresse de courriel ;
  5. la date, les détails du voyage et le nom du navire ;
  6. le motif pour lequel la personne s’est vu refuser l’autorisation de monter à bord ;
  7. les renseignements relatifs à la preuve de vaccination de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne ;
  8. les renseignements relatifs à l’exemption ou à la demande d’exemption de la personne :
    • cela pourrait inclure des renseignements relatifs au statut de vaccination de la personne, à ses convictions religieuses, à son métier ou à ses renseignements médicaux ;
    • cela pourrait inclure des renseignements tels que le nom et les coordonnées du médecin ou de l’infirmière praticienne de la personne ;
  9. d’autres renseignements, au besoin.
Utilisations et divulgations compatibles

Transports Canada peut utiliser des renseignements personnels pour surveiller, évaluer et appliquer le règlement afin de protéger la sécurité publique en vertu de la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada et de ses arrêtés ministériels applicables. Ces renseignements personnels peuvent être divulgués à d’autres institutions fédérales avec l’autorisation de la loi.

Les renseignements personnels peuvent également être utilisés dans des rapports dépersonnalisés à des fins de surveillance et de statistiques ainsi que diverses fonctions administratives connexes.

Conservation et destruction

Tous les documents et renseignements personnels fournis dans ce contexte et à des fins de vérification et d’application de la loi par Transports Canada seront conservés pendant une période qui sera déterminée et communiquée sur cette page lorsqu’elle sera disponible.

Fichier de renseignements personnels : « Programme d’application de la loi de la Sécurité maritime »

La collecte, l’utilisation et la divulgation des renseignements personnels seront décrites plus en détail dans le fichier de renseignements personnels intitulé « Programme d’application de la loi de la Sécurité maritime », Transports Canada PPU 021. Le texte complet de ce FRP fait actuellement l’objet de modifications pour inclure les activités mentionnées ci-dessus. Le FRP modifié sera publié dans le chapitre de Transport Canada de la publication Info Source du Secrétariat du Conseil du Trésor, qui est à disponible l’adresse suivante : https://tc.canada.ca/fr/info-source ou en communiquant avec le Bureau de l’accès à l’information et de la protection des renseignements personnels de Transport Canada à l’adresse suivante : atip-aiprp@tc.gc.ca.

4. Formulaire d’exemption au titre de l’intérêt national de Transports Canada

Pouvoir légal de recueillir des renseignements

Transports Canada peut recueillir des renseignements personnels conformément à la loi applicable, en vertu de la Loi sur l’aéronautique, de la Loi sur la sécurité ferroviaire ou de la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada, et ils ne seront utilisés et divulgués par Transports Canada que conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels et à son Règlement d’application.

Catégorie de personnes

Les personnes souhaitant voyager par avion, train ou bateau assujetties aux exigences en tant que « passagers » dans l’arrêté d’urgence ou ministériel pertinent.

Description des renseignements personnels et but de la collecte

Transport Canada peut recueillir des renseignements personnels dans le but d’approuver ou de refuser les demandes d’exemption à l’exigence de la vaccination complète obligatoire en vertu des arrêtés d’urgence ou ministériels applicables lorsque le but du voyage est exceptionnel et considéré comme étant dans l’intérêt national.

Les renseignements que le voyageur (ou la partie agissante) doit fournir à Transports Canada pour examen au titre du processus d’exemption d’intérêt national peuvent inclure des renseignements personnels, notamment, sans toutefois s’y limiter :

  1. le nom ;
  2. l’adresse domiciliaire ;
  3. le numéro de téléphone ;
  4. l’adresse de courriel ;
  5. la date de naissance ;
  6. le nom de l’organisation/employeur associé ;
  7. le motif de l’exemption : dans un essai clinique de vaccins contre la COVID-19, les besoins en infrastructures critiques et autre intérêt national – et brève description ;
  8. les détails du voyage (p. ex., date et ville de départ, destination, mode de voyage) ;
  9. d’autres renseignements, au besoin (p. ex., des renseignements complémentaires relatifs au but du voyage pour déterminer s’il répond aux critères d’intérêt national).

Les renseignements personnels recueillis dans ce formulaire peuvent être utilisés par Transports Canada aux fins suivantes :

  • déterminer la qualité du demandeur identifié sur le formulaire en vue d’une exemption temporaire à l’exigence obligatoire de vaccination pour les déplacements exceptionnels dans l’intérêt national ;
  • communiquer avec la personne au cas où Transports Canada aurait besoin de clarifications, de renseignements supplémentaires ou pour répondre aux demandes de modification ;
  • communiquer l’approbation ou le refus au demandeur ;
  • à des fins de suivi par la santé publique (y compris la divulgation de renseignements précis à cette fin à l’organisation ou au(x) site(s) propres à l’exemption du demandeur) ;
  • pour l’évaluation d’un programme et des statistiques agrégées.
Utilisations et divulgations compatibles

Transports Canada peut collecter et utiliser des renseignements personnels pour surveiller, évaluer et appliquer le règlement afin de protéger la sécurité publique en vertu de la Loi sur l’aéronautique, de la Loi sur la sécurité ferroviaire ou de la Loi de 2001 sur la marine marchande du Canada et de ses arrêtés d’urgence ou ministériels. Ces renseignements personnels peuvent être divulgués à d’autres institutions fédérales au besoin pour rendre une décision ou avec l’autorisation de la loi.

Les renseignements personnels peuvent également être utilisés dans des rapports dépersonnalisés à des fins de surveillance et de statistiques ainsi que diverses fonctions administratives connexes.

Dans d’autres circonstances précises et restreintes, les renseignements personnels peuvent être utilisés ou divulgués sans consentement conformément à l’article 7 et au paragraphe 8(2) de la Loi sur la protection des renseignements personnels.

Tous les documents et renseignements personnels fournis dans ce contexte et afin d’obtenir une dérogation seront conservés pendant un minimum de trois ans suivant leur dernière utilisation administrative.

Fichier de renseignements personnels

Les renseignements personnels fournis à Transports Canada sont régis conformément à la Loi sur la protection des renseignements personnels et son Règlement d’application et sont exigés dans le cadre de la réponse du gouvernement du Canada à la pandémie de COVID-19.

Les renseignements personnels recueillis ainsi que leur utilisation, leur divulgation et leur conservation, sont habituellement décrits dans un fichier de renseignements personnels publié sur la page Info Source de Transports Canada (https://tc.canada.ca/fr/info-source). À l’heure actuelle, le fichier de renseignements personnels pertinent est en cours d’élaboration ou peut ne pas encore refléter cette activité.

Droits

En vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, vous avez le droit d’accéder à vos renseignements personnels et de demander que des corrections y soient apportées. Pour faire valoir vos droits en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels, ou pour toute question concernant le présent avis sur la protection des renseignements personnels, veuillez communiquer avec l’AIPRP de Transports Canada aux coordonnées suivantes :

Transports Canada
Accès à l’information et protection des renseignements personnels (AIPRP)
Place de Ville, Tour C
330, rue Sparks
Ottawa (Ontario) K1A 0N5
ATIP-AIPRP@tc.gc.ca

Pour formuler une plainte concernant le traitement de vos renseignements personnels, communiquez avec le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.

Actualisation de l’énoncé de confidentialité

L’énoncé de confidentialité actualisé remplacera les versions antérieures et s’appliquera aux renseignements personnels fournis à Transports Canada à tout moment.

Liens connexes